Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Sport

FECOFOOT – Après l’élection sans surprise de Jean-Guy Blaise Mayolas : Le plus dur commence

Jean-Guy Blaise Mayolas a succédé à Jean-Michel Mbono ‘’Sorcier’’ à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire élective du mercredi 3 octobre 2018 à Madingou.

Unique candidat à la présidence de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT), Jean-Guy Blaise Mayolas a succédé à Jean-Michel Mbono ‘’Sorcier’’ à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire élective du mercredi 3 octobre 2018 à Madingou. Le Comité exécutif élu sera attendu sur le programme qu’il a élaboré, présenté et s’est engagé à concrétiser. Ses choix initiaux, ses priorités, sa volonté et son degré d’engagement seront également observés et minutieusement décortiqués.

Le nouveau président de la FECOFOOT a été élu en obtenant 100% des voix portées par les 44 membres ayant participé à l’Assemblée. Un plébiscite qui le condamne à réussir. Les mêmes membres du précédent Comité exécutif, en général, figurent sur la liste de Jean-Guy Blaise Mayolas. Pour «faire du football congolais à l’horizon 2023, un puissant facteur de cohésion sociale, d’unité nationale, de développement économique et de rayonnement de notre pays.» En réalité, au-delà des hommes en selle, on attend son renouveau. Serait-on en présence d’ambitieux décidés à traduire en actes leurs professions de foi? On ne sait encore comment ces dirigeants du renouveau s’y prendront-ils pour relancer ce bateau ivre.

Les amoureux du football congolais espèrent que les nouveaux élus seront tout au long des quatre années de leur mandat des hommes honnêtes, courageux et qu’ils pourront par exemple renoncer à leur mandat quand l’exigera la situation. Ils attendent également d’eux la capacité de trancher par leur savoir-faire. Et que ceux qui les ont hissés soient eux-mêmes des acteurs actifs du nouvel élan qu’entend impulser Jean-Guy Blaise Mayolas.

Au sortir de l’assemblée élective de Madingou, le président Jean-Guy Blaise Mayolas et son équipe promettent de changer la façon de gérer le football congolais. Ils ont un programme s’appuyant sur quinze axes stratégiques et reposant sur quatre piliers. Quelles actions urgentes entendent-ils mener pour essayer de redonner ses lettres de noblesse à l’institution FECOFOOT? Comment comptent-ils soigner l’image de cette institution rongée, dit-on, par une gestion opaque? Comment traduiront-ils sur le terrain l’ambition de Jean-Guy Blaise Mayolas de rassembler la famille footballistique nationale? Concernant l’épineuse question financière et de sponsoring: quelle stratégie adpteront-ils pour trouver des sources de financement autres que ceux de l’Etat, de la Fifa et la CAF? Que feront-ils avec l’argent de la Fifa (5 millions de dollars sur quatre ans, promis par Gianni Infantino aux associations nationales)? Quelles opérations entamées pour que la professionnalisation des championnats soit une réalité? Quelles mesures urgentes proposent-ils pour relancer le football féminin? Comment asseoir la respectabilité de la FECOFOOT au niveau de la CAF? Que faire face aux cas soupçonnés de corruption qui font souvent débat en fin des championnats et mettent en cause la responsabilité de certains dirigeants et arbitres? Quelle est leur vision pour la Direction technique nationale qui semble se résumer à un homme évoluant en vase clos? Ces questions et bien d’autres encore exigent des réponses claires et nettes.

La vision actuelle de l’administration du football ne tolérerait ni incompétence, ni fainéantise. Les férus de football congolais attendent des signaux forts de ces grands Zorro…

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils