Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

Le Président Joseph Kabila à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa, le 26/07/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La République démocratique du Congo a annoncé mardi qu’elle rappelait son ambassadeur en Libye après la révélation de l’existence d’un marché aux esclaves africains près de Tripoli.

Kinshasa veut connaître « la situation réelle » en Libye et conduire au besoin « une mission de rapatriement » si des Congolais sont concernés, explique un communiqué du ministre des Affaires étrangères Léonard She Okitundu.

Le ministre souhaite « que la question migratoire soit prioritairement inscrite à l’ordre du jour du prochain sommet Afrique-Europe qui se tiendra à Abidjan ».

Le Burkina Faso a aussi rappelé son ambassadeur en Libye après la diffusion la semaine dernière du documentaire choc de la chaîne de télévision américaine CNN qui a révélé l’existence d’une vente aux enchères de migrants. Le Niger avait lui convoqué l’ambassadeur de Libye.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Esclavage en LibyeRDC

Related Articles

RDC : Evariste Boshab démissionne du secrétariat général du PPRD

Evariste Boshab, actuel secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a démissionné, jeudi 14

RDC : Moïse Katumbi annonce son retour à Kinshasa « avec la dépouille » d’Etienne Tshisekedi

L’opposant congolais Moïse Katumbi Chapwe a annoncé jeudi son retour au pays « avec la dépouille » d’Etienne Tshisekedi, le président d’un

RDC : deux militaires se disputent une même femme, trois morts

Trois personnes ont été tuées dans un échange de tirs à balles réelles entre deux militaires congolais qui se disputaient

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils