EN IMAGES – Visite de Sassou N’Guesso à Pointe-Noire: les ZES, le futur économique du Congo

EN IMAGES – Visite de Sassou N’Guesso à Pointe-Noire: les ZES, le futur économique du Congo

Le président Denis Sassou N’Guesso a procédé le 16 mai, à la visite du  site devant abriter la zone économique spéciale de Pointe-Noire, un projet titanesque qui permettrait de booster l’économie congolaise et de créer quelque 100.000 emplois directs et indirects.

Le chef de l’Etat congolais a visité ce site de 36km2, situé au bord de l’océan atlantique, en présence des ministres des Zones économiques spéciales Alain Akouala Atipault et de l’Aménagement du territoire et des grands travaux Jean jacques Bouya, ainsi que de l’ambassadeur de Chine au Congo Xia Huang.

«Le président qui a suivi comment les travaux de délimitation et de bornage ont été effectués, a tenu venir voir de manière concrète le site. Pour nous, c’est un signal de la volonté politique extrêmement forte du président de la République. Nous considérons même que c’est une forme d’onction que le président vient de donner à ce processus», a indiqué le ministre Akouala Atipault.

Selon lui, l’impact de ce projet sur le produit intérieur brut (PIB) à générer, est estimé à 1,116 milliard de dollars US en 2022; 2,180 milliards de dollars US en 2026 et 3,574 milliards de dollars US à l’horizon 2031.

Le gouvernement congolais et la Banque de développement de Chine ont conclu en juillet 2016, le protocole d’accord pour la réalisation des études de faisabilité, du mode d’investissement et de financement de la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

«Dès le début de ce projet, a expliqué l’ambassadeur de Chine au Congo,  l’Etat chinois a manifesté son intention d’accompagner l’Etat congolais. Aujourd’hui, le travail est en cours, les différents services chinois travaillent d’arrache-pied avec leurs partenaires congolais pour faire avancer les choses».

La zone économique spéciale de Pointe-Noire disposera de plusieurs infrastructures dont un port minéralier. Il y est également prévu des unités de fabrication des produits chimiques et pétroliers raffinés ; des industries métallurgiques, alimentaires et de boisson, ainsi que celles de production des engrais chimiques ; de transformation de bois et bien d’autres.

Le projet des zones économiques spéciales s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement de diversifier l’économie congolaise qui demeure tributaire des ressources pétrolières. Il est envisagé de créer quatre zones économiques spéciales notamment à Pointe-Noire, Brazzaville, Oyo-Ollombo et Ouesso.

Les travaux d’aménagement et de terrassement du site de la zone économique spéciale de Pointe-Noire débuteront d’ici à la fin de cette année.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils