Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

En images : Les peines des habitants de Ngamakosso-Montagne Wala-wala soulagées par Claudia Sassou

L’eau n’a jamais coulée dans ce quartier périphérique de Talangai, 6ème arrondissement de Brazzaville, en République du Congo. Promesse de campagne électorale, comptant pour les élections locales de 2014, Claudia Lemboumba Ikia Sassou NGuesso, conseiller local et député de la 5ème circonscription de Talangai, a apporté de l’eau potable aux populations de ce quartier, Ngamakosso Montagne Wala-wala. C’est un forage d’eau potable qu’elle a mis en service ce lundi 27 avril 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La parole a été liée à l’acte. Ce quartier de la périphérie Nord de Brazzaville ne disposait aucun robinet, ni point d’eau de la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE). A la vérité, c’est que ces populations ne vont plus parcourir des kilomètres à la recherche d’eau potable. Un forage d’eau potable, pouvant ravitailler ces congolais est, désormais fonctionnel dans la localité. Il ya huit mois, alors que la campagne électorale battait son plein dans Talangai, Claudia Lemboumba Sassou NGuesso, alors tête de liste du Parti Congolais du Travail (PCT), et sa suite, avaient escaladé la montagne de Ngamakosso, solliciter les suffrages des habitants de ce quartier aux élections locales et municipales. C’est à cette occasion que la promesse fut faite.

C’est chose faite aujourd’hui, d’un geste de la main, ce lundi, Claudia Ikia Sassou NGuesso a actionné un des robinets, faisant sortir pour la toute première l’eau d’une fontaine dans ce quartier. La liesse populaire des bénéficiaires qui n’ont pas pu contenir leur émotion de voir l’eau sortir d’un robinet dans leur quartier. « Nous souffrons beaucoup dans ce quartier. Il fallait se réveiller tôt pour aller à la recherche de l’eau. Soit cela nous prenait tout une journée pour avoir de l’eau, soit il fallait retrousser sa poche pour payer un véhicule, qui prenait nos bidons jaunes, allait puiser de l’eau hors du quartier et nous les ramener avec de l’eau. C’était un calvaire. Et pour ce forage d’eau, nous disons merci à Maman Claudia Ikia Sassou Nguesso. Merci pour ce geste d’amour. Certainement avec le temps disparaitra le phénomène « bidon au dos», pouvait s’exclamer une ménagère.

(Photo © Jeunes Congolais)

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils