EN IMAGES – Emmanuel Ramazani Shadari le dauphin de Kabila présenté à la population de Kinshasa

Emmanuel Ramazani Shadari

Emmanuel Ramazani Shadari le dauphin de Kabila présenté à la population de Kinshasa

Emmanuel Ramazani Shadari, le dauphin du président sortant Joseph Kabila Kabange à la présidentielle du 23 décembre 2018, a été officiellement présenté samedi à la population kinoise venue massivement assister au meeting organisé à cet effet par la majorité présidentielle, à savoir le Front commun pour le Congo (FCC). 

A cette occasion, il a appelé la population congolaise à faire confiance à la machine à voter, avant de promettre de révéler son programme d’action dans les prochains jours.

En dehors du président de la République, ce meeting a été marqué par la présence de tous les autres ténors du pays notamment les présidents de deux chambres du parlement, le premier ministre et pratiquement tous les membres du gouvernement présents dans la capitale ainsi que la plupart des gouverneurs des 26 provinces de la RDC.

Ancien vice-premier ministre en charge de l’intérieur et de la sécurité, Emmanuel Ramazani Shadari qui est actuellement député national est secrétaire exécutif du parti présidentiel, le PPRD.

L’opposition congolaise a organisé vendredi à Kinshasa une marche pacifique au terme de laquelle ses leaders ont déposé un mémorandum au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce mémorandum reprend les principales revendications de l’opposition en rapport avec les scrutins prévus le 23 décembre prochain, notamment le rejet de la machine à voter et le retrait du fichier électoral de tout « Congolais enrôlé irrégulièrement », autrement dit les électeurs enrôlés mais dépourvus d’empreintes digitales.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Côte d’Ivoire: Ouverture du procès de Simone Gbagbo ce vendredi à Abidjan

Ce vendredi s’ouvre en Côte d’Ivoire, au palais de justice d’Abidjan, la session d’assises pendant laquelle Simone Gbagbo et 82

RDC : Le Parlement dénonce l’ingérence des députes belges dans les affaires rd-congolaises

Le Parlement de la République démocratique du Congo (RDC) a dénoncé l’ingérence des députés belges qui avaient proposé de couper

« Ali Bongo n’est pas élu comme on l’entend » affirme Manuel Valls

Interpellé à plusieurs reprises par un comique français sur la présence d’Ali Bongo à la marche pour Charlie à Paris,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils