En Images – Congo : Les chutes de Loufoulakari attirent de plus en plus des touristes

Congo : Les chutes de Loufoulakari attirent de plus en plus des touristes © Visiter le Congo - Août 2018

Congo : Les chutes de Loufoulakari attirent de plus en plus des touristes © Visiter le Congo – Août 2018

Les chutes de Loufoulakari. Ce site a été révélé par le chanteur congolais Youlou Mabiala pour ses attraits presque magiques. Situées à quelques encablures de Brazzaville, capitale du Congo, elles attirent de plus en plus des touristes européens qui déferlent sur le Congo, apportant un bol d’air salvateur à l’industrie touristique dans ce pays à l’économie en berne depuis la baisse du prix du baril de pétrole.

«Vraiment très impressionnant. Dans l’hôtel on voit bien des chutes d’eau. Si vous voulez vous pouvez faire l’ascension jusqu’au fleuve Congo lui-même. Nous avons passé un super moment », nous a confié Sam, un touriste français de 45 ans, originaire de Tours, flanqué de sa compagne Eugenie.

«Nous savons que pour beaucoup de voyageurs, une fois qu’un lieu incroyable se voit visité par trop de touristes, il perd de son attrait. Mais il existe selon moi des endroits épiques, qui, malgré tout, conservent leur unicité et leur pertinence culturelle. Ces chutes d’eau ont la particularité d’être soufflées par les visites, mais ils n’en restent pas moins exceptionnels ! À voir au moins une fois dans sa vie ! Attention aux yeux, c’est magnifique ! (on vous aura prévenu) », lance Gustave, 51 ans, originaire de Valenciennes en France.

Résultats de la rencontre du confluent de la rivière Loufoulakari et du fleuve Congo, ces chutes sont de vrais bijoux de la nature dans toute sa pureté. Loin de la folie et de la pollution de la ville, elles sont composées d’un gigantesque amas de pierres en forme de dalles, le tout représentant un escalier de grès. Avec ses couleurs, son allure royale et ses murmures incessants, elles donnent l’impression d’être dans le plus bel endroit que la terre ait jamais porté !

Une légende raconte même que cet endroit a été là où le roi Boueta Mbongo a été exécuté par les colons.

Votre évasion au cœur des chutes de Loufoulakari peut s’étendre à de fabuleuses curiosités environnantes ! Djoué, son barrage et ses rapides constituent un spectacle hallucinant auquel vous assisterez. Les cataractes vous éblouiront sans doute. Pour ceux qui recherchent le calme et la tranquillité dans un cadre verdoyant, optez pour le village Toutou. Vous aurez droit à des chambres confortables, une piscine, un restaurant, un bar et un golf. Tout ce qu’il faut donc pour des instants agréables. Les plus aventureux pourront se rendre à la réserve de la Lésio-Louna pour découvrir de fascinants animaux comme les gorilles.

Les frissons sont garantis !

Plutôt moribond au début des années 2000, le tourisme reprend des couleurs au Congo.

Ces dernières années, Brazzaville a été parmi les huit meilleures destinations touristiques du continent.

Facteur clé du succès de la diversification économique et de la création d’emplois à travers le monde, le développement du tourisme durable est devenu l’une des cinq priorités du Congo qui tient à s’inscrire dans une dynamique africaine ambitieuse et riche en potentiel.

Resté longtemps dépendant du pétrole qui représente à lui seul 60% du PIB, le Congo veut désormais diversifier son économie en jouant la carte du tourisme. Le pays ambitionne de faire passer la part du tourisme au PIB de 3% à 10% à l’horizon 2021 grâce à la mise à exécution d’un plan directeur nécessitant des capitaux nationaux et étrangers et chiffré à plus de 17,6 milliards de FCFA.

Avec Germaine MAPANGA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoLoufoulakaritouristes

Related Articles

Congo : Le général Norbert Dabira a passé sa deuxième nuit de suite à la DGST, selon ses avocats

Interpellé mercredi 10 janvier 2018 par les services de police, le général Norbert Dabira, 69 ans, fidèle parmi les fidèles

Congo-crise du Pool : Sassou Nguesso reconnaît le manque de soutien logistique pour neutraliser le pasteur Ntumi et ses sbires

Au sujet de la guerre qui paralyse le département du Pool (sud) depuis avril 2016, le président congolais, Denis Sassou

Congo : inauguration d’un barrage construit avec l’aide de la Chine

Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, a inauguré lundi à Liouesso, à plus de 800km au

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils