Éliminatoires CAN U-23 : le Congo n’ira pas en Égypte

Jacques Médina Témopelé ( à terre) et ses coéquipiers méditant sur l’élimination/Adiac

Les Diables rouges ont été accrochés 3-3 par les Chipolopolos de la Zambie, en match comptant pour la phase retour du tour décisif. Un score insuffisant pour valider la qualification à la phase finale de la compétition qui se disputera, en novembre, au pays des pharaons. 

Les Diables rouges n’iront pas en Egypte, encore moins aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Battus lors de la première manche à Lusaka 1-2, les Congolais devaient prendre leur revanche, le 8 septembre au stade Alphonse-Massamba-Débat, sur un petit score d’un but à zéro pour assurer leur qualification. Mais, ils ont brûlé leur précieuse carte à domicile, même si au cours de ce match décisif, les attaquants ont fait mieux en inscrivant trois buts. Un effort qui a été multiplié par zéro puis que la ligne arrière a été dépassée par les événements. Elle a encaissé trois buts presque de la même manière. 

« C’est la même équipe que j’ai alignée à Lusaka. Elle enchaîne le bon et le moins bon. Il y a eu des problèmes de récupération et on ne doit pas le cacher. Après, je ne justifie pas ma défaite. Je l’assume. On ne peut pas avoir marqué trois buts à la maison et se faire éliminer, c’est honteux à la limite. Je présente mes excuses au public», a expliqué Jean Elie Ngoya, le sélectionneur.

Ses poulains avaient pourtant bien entamé le match en ouvrant le score à la 18e mn, sur le penalty transformé par Guy Mbenza après un tirage de maillot dans la surface de réparation. Les Diables rouges n’ont pas su conserver cet avantage qui leur donnait déjà la qualification. A force de trop laisser les espaces, ils ont fini par craquer à la 33e mn, quand Enoch Mwepu a remis les deux équipes à égalité.

L’entame de la seconde période a été encore plus catastrophique pour les hommes de Jean Elie Ngoya. Leur équation s’est compliquée en encaissant le deuxième but zambien inscrit par Sakala, à la 51e mn. L’égalisation de Jacques Médina Temopelé a remis les Diables rouges dans le coup avant que son coéquipier, Gaius Makouta, ne replace le Congo devant dans la foulée. Les Diables rouges n’étaient qu’à un but de la qualification quand les Chipolopolos ont une fois de plus égalisé par le même Mwepu.

« A un zéro, j’ai demandé à mes joueurs de continuer à jouer parce que j’avais bien visionné l’équipe zambienne, c’est une équipe joueuse et je savais qu’elle allait revenir à tout moment. Pour bien l’achever, il fallait marquer un second but. Mais pendant toute la première mi-temps, à part le penalty, nous n’avons pas eu d’actions sérieuses pour marquer. C’était là toute la difficulté », a commenté le coach Jean Elie Ngoya , après le match.

« Je suis content pour la qualification. Le Congo a bien entamé le match mais il a oublié le marquage. Ce qui nous a permis de procéder par contre- attaques », a souligné Beston Chambeshi, le sélectionneur des Chipolopolos 

James Golden Eloué

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CAN U-23CongoEgypteÉliminatoires

Related Articles

Le Congo-Brazzaville candidat pour accueillir la CAN 2019

Le Congo-Brazzaville est candidat à la CAN-2019 tandis que le dossier de la Guinée, désignée à l’origine pour 2023, « n’existe

Football : La Roumanie accrochée par la RD Congo en amical

Adversaire de l’équipe de France lors de la phase de poule de l’Euro, la Roumanie a été tenue en échec

Congo : André Okombi Salissa, candidat à l’élection présidentielle du 20 mars 2016

Dans une déclaration faite le 30 Janvier à Brazzaville devant les responsables et militants  de la plateforme  IDC-Frocad, le président

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils