Eliminatoires CAN 2019 : le Congo se remet en confiance

by Adiac-Congo | 11 octobre 2018 23 11 17 101710

Les Diables rouges[1]

Les Diables rouges

Les Diables rouges ont mis fin à leur pénurie de victoires qui durait depuis le 4 septembre 2016, en battant les Lone stars du Liberia 3-1, le 11 octobre à Brazzaville, en match comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la compétition, grâce à un très bon Merveil Ndockyt (buteur et passeur).

Les Congolais se relancent dans la course à la qualification de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’abritera le Cameroun l’année prochaine. Ils peuvent même être en très bonne posture s’ils confirment leur suprématie sur les Libériens, le 14 octobre, lors du match retour à Moronvia.

Les Diables rouges ont dominé les débats pendant les quarante-cinq premières minutes de la rencontre, se procurant les meilleures situations de but. C’est, d’ailleurs, sur un contre bien mené par Vinny Ibara que Thievy Bifouma trouve Merveil Ndockyt pour l’ouverture du score, après quatorze minutes de jeu. La tâche des Congolais serait plus facile si les attaquants avaient été bien inspirés. Junior Makiessé, par exemple, avait la balle du break à la 33e mn. Malheureusement, sa frappe a été repoussée par le gardien libérien, Boison Wynney De Souza. Avant cette énorme occasion, la défense du Liberia, peu sereine, était à deux doigts d’ouvrir un but contre son camp en faveur des Diables rouges, suite à une mauvaise remise. Prince Vinny Ibara n’a pas eu la vitesse qu’il fallait pour redresser le ballon. Le coup franc de Thievy Bifouma, effleurant la barre transversale à la 45e mn, a confirmé les difficultés des Congolais à plier le match avant le second acte.

Comme il fallait s’y attendre, les poulains de Valdo ont pris un coup sur la tête, à la 46e mn, lorsque Sam Garyanzon Johnson a égalisé sur une frappe. Chansel Massa, masqué par ses défenseurs, n’a pu rien faire sur le coup. Ce but les a obligés à puiser dan leurs réserves pour reprendre l’avantage. Après plusieurs occasions manquées (la frappe en puissance de Prince Oniangué et la tête de Baudry qui passe à quelques centimetres des buts), Prince Vinny Ibara a délivré les siens en reprenant victorieusement de la tête le centre de Merveil Ndockyt à la 61e mn. 

Les Diables rouges ont ensuite souffert mais n’ont cette fois-ci pas rompu, à l’image de la frappe de William Jebor sortie par Chansel Massa, à la 77e mn. Baudry Marvin a été tout près de mettre fin au suspense à la 83e. Bien servi par Dylan Saint Louis, le défenseur congolais a manqué miraculeusement le cadre. Heureusement, Prince Oniangué a définitivement mis un terme aux espoirs des Libériens, marquant le troisième but congolais la 89e mn.

Le capitaine des Diables rouges reprenait de la tête le coup franc de Junior Loussoukou, provoqué par Thievy Bifouma. Les Diables rouges l’ont emporté 3-1 et arrangent en même temps leur différence de buts qui est passée de moins deux à zéro.

Le match s’est déroulé devant le président libérien, George Weah, venu expressément encouragé son onze national. Une rencontre qui a permis à Jean-Guy Blaise Mayolas, nouveau président de la Fédération cngolaise de football, d’inaugurer son mandat par une victoire. A l’issue de la confrontation, le sélectionneur des Diables rouges, le Brésilien Valdo Candido, a déclaré:  » J’avais l’espoir qu’en exerçant un pressing pendant les quinze première minutes, la différence pouvait être faite face à l’équipe du Liberia qui joue très bien le ballon. Je suis fier de mes joueurs parce qu’ils ont fait une bonne prestation ». 

James Golden Eloué et Rominique Makaya

Partager :

Endnotes:
  1. [Image]: http://icibrazza.com/wp-content/uploads/2018/10/dsc_0287_fileminimizer.jpg
  2. Tweet: https://twitter.com/share

Source URL: http://icibrazza.com/eliminatoires-can-2019-le-congo-se-remet-en-confiance/