home Économie Économie : Le PADE accorde une subvention de 53 millions Fcfa à la société Bayo

Économie : Le PADE accorde une subvention de 53 millions Fcfa à la société Bayo

Le PADE accorde une subvention de 53 millions Fcfa à la société Bayo|photo adiac
Le PADE accorde une subvention de 53 millions Fcfa à la société Bayo|photo adiac

Cet argent, qui a été accordé dans le cadre des subventions octroyées par le Fonds d’appui à coûts partagés (Facp) aux petites et moyennes entreprises, a permis à ce jour, à l’entreprise Bayo, tenu par un Congolais, de renforcer ses capacités techniques, mais aussi et surtout d’étendre sa gamme de produits qui inclut désormais l’eau minérale et les jus de fruits.

Les responsables du Projet d’appui à la diversification de l’économie (PADE), ont visité, le19 août, l’ensemble des installations techniques de cette unité de production, installée à Madibou, dans le 8ème arrondissement. La visite conduite par Sékou Camara, chef des opérations du Facp, s’inscrivait dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du projet pour lequel le PADE, co-piloté par le Congo et la Banque, a octroyé cette subvention.

Ainsi, en visitant tour à tour l’ensemble des installations, Sékou Camara, qui était accompagné d’autres responsables du PADE, a tenu à s’informer sur l’exécution dudit projet, conformément au cahier des charges.

La somme accordée, a permis en premier lieu, à l’entreprise Bayo, de financer d’abord une formation interne, à l’occasion de laquelle, quelques spécialistes ont été recrutés, selon les trois filières que l’usine développe, en vue de renforcer le dispositif existant.

Le premier site visité, a été celui de Mbouono où sont installées deux unités de production. Il s’agit de l’usine de fabrication des jus de fruits, dont la production actuelle a augmenté considérablement, grâce à cette subvention. Celle-ci a permis aussi, à ce jour, à cette société privée de lancer la filière eau minérale. Embouteillée par Bayo, l’eau sera disponible sur le marché dans les tout prochains jours.

 Le dernier site visité par la délégation, est celui de Massissia où l’entreprise fabrique depuis plusieurs années déjà, les yaourts en pot, sa première filière. Ici, toujours grâce à cette subvention, la société a amélioré considérablement son processus de fabrication de lait.

Cette laiterie qui était semi industrielle est devenue industrielle, avec environ 60 sacs de lait produits par jour, en fonction de la demande. Pour le PADE, dont la mission primordiale est de soutenir le secteur hors pétrole et favoriser la diversification de l’économie, c’est un challenge.

«Le FACP a apporté une subvention de 53 millions de Fcfa à l’entreprise Bayo, pour qu’elle renforce ses capacités techniques. Nous sommes venus donc constater l’évolution des formations, de l’assistance technique en cours d’exécution. Nous pouvons dire que nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu», s’est réjoui Sékou Camara à l’issue de la ronde.

Il faut rappeler que l’entreprise Bayo qui emploie à ce jour près d’une centaine de personnes, est l’initiative d’un Congolais, Joseph Louvouézo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils