Dolisie : Grogne des travailleurs du Conseil départemental et municipal : ils réclament des arriérés de salaire

La mairie de Dolisie (Archives)

Les travailleurs du Conseil départemental et municipal de Dolisie dans le département du Niari (sud) ont protesté hier. Ils réclament des arriérés de onze (11) mois de salaire.

Depuis onze (11) mois ces travailleurs n’ont pas reçu un sous de leur employeur.

«Mon salaire, ils n’ont qu’à me donner mon argent maintenant. J’en ai marre. Ceux qui bloquent l’argent des gens, ils vont mourir en enfer », grogne un travailleur.

Des brassards rouges seront abordés toute cette semaine pour dénoncer le non-respect des engagements de leurs responsables relatifs à leurs plates-formes revendicatives.

Les manifestants qui crient au scandale, ont interpelé le gouvernement de l’efficacité dirigé par Clément Mouamba sur la situation désastreuse qu’ils traversent depuis onze (11) mois.

Selon les termes utilisés par leur porte-parole, la rencontre tenue hier entre les représentants des travailleurs et leurs responsables n’a pas abouti à une solution.

Les travailleurs prônent le calme et essayent de maintenir le dialogue, mais pour combien de temps encore ?

Germaine Mapanga

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoDolisie

Related Articles

Le Congo ne figure pas dans le classement de développement des télécoms de l’UIT

L’UIT (Union internationale des télécommunications) a publié son rapport «Mesurer la société de l’information 2016». Il y est dressé un

Congo-ONU: des échanges entre Sassou N’Guesso et Abdoulaye Bathily sur la sécurité en Afrique centrale

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a échangé jeudi avec le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour

VIDÉO – Vœux de Sassou Nguesso aux Congolais : « l’année 2017 sera plus rude que l’année 2016 »

Message de vœux du président de la République, Denis Sassou N’Guesso à l’occasion du Nouvel an 2017 Mes Chers Compatriotes,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils