home International Diaspora: Ghislaine Sathoud nommée au Conseil des Montréalaises au Canada

Diaspora: Ghislaine Sathoud nommée au Conseil des Montréalaises au Canada

Ghislaine Sathoud nommée au Conseil des montréalaises au Canada
Ghislaine Sathoud nommée au Conseil des Montréalaises au Canada

Je voudrais d’abord vous remercier pour l’opportunité que vous m’offrez de pouvoir m’exprimer sur cette tribune pour parler de ma récente nomination au Conseil des Montréalaises. C’est une instance consultative qui se préoccupe des questions relatives à l’égalité des sexes et la condition féminine auprès de l’administration municipale de Montréal.

À ce propos, la métropole montréalaise est devenue l’endroit où j’ai vécu plus longtemps. Tout ceci pour dire que mon attachement pour ce lieu ne cesse de grandir. Je suis née au Congo-Brazzaville. À mon arrivée dans ma terre d’adoption, j’ai séjourné à Sherbrooke avant de m’établir à Montréal. Et depuis que j’y suis, je m’implique activement dans mon environnement.

Pour la petite histoire,  il y a dix ans, en 2014, j’avais été embauchée par la Ville de Montréal et la  Société de développement communautaire de Montréal pour combler un poste d’agente de recherche. Le Conseil des Montréalaises était créé à cette époque-là. J’avais manifesté le désir d’intégrer cette tribune. Mon dossier avait même été retenu ! Le changement radical qui s’opérait dans ma vie familiale ne me permettait pas de suivre le processus jusqu’au bout…

J’occupais donc cet emploi qui me plaisait énormément. Dans le cadre de mes fonctions, j’ai participé activement au troisième Sommet des citoyens(nes) sur l’avenir de Montréal (2004). En effet, parmi les tâches à accomplir, je devais réaliser des recherches qui abordaient des sujets variés. Par exemple, je concevais des travaux sur la démocratie et la participation citoyenne dans les instances municipales. Je peux affirmer qu’au-delà des compétences professionnelles acquises, cette expérience a été, également, avantageuse sur le plan personnel. J’allais assister aux séances des conseils municipaux dans tous les arrondissements. Sur le plan personnel, cette incessante mouvance m’apportait, aussi, un avantage indéniable : celui de découvrir cette localité où je réside depuis d’innombrables années.

En outre, je m’intéresse aux problématiques liées à l’émancipation des femmes. Je suis aussi chercheure affiliée au Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) de l’Université de Montréal. Travailleuse et militante dans le mouvement québécois des femmes, depuis d’innombrables années, mon investissement dans la promotion et la défense des droits des femmes s’est concrétisé par des réalisations diverses et variées. Mon parcours a retenu l’attention du jury désigné pour sélectionner les  candidatures des membres du Conseil des Montréalaises.  À ce propos, j’aimerais souligner que mon dossier avait également été retenu depuis 2010. Or, au fil des années, d’autres expériences se sont ajoutées…

Cette nomination m’envoie le message suivant : c’est une reconnaissance de mes efforts et de mes travaux. En outre, cela me motive à travailler davantage afin de continuer, à travers des actions concrètes, d’apporter ma contribution et de m’impliquer dans des initiatives visant à favoriser l’amélioration de la condition féminine.  

En définitive, intégrer le Conseil des Montréalaises est le prolongement de mes activités quotidiennes. Continuons à agir pour changer le monde des femmes !

© ICIBRAZZA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils