Des passeports italiens authentiques vendus à 100.000 dirhams au Maroc

Un passeport biométrique italien

Un passeport biométrique italien

Devenir Italien pour 100.000 dirhams (environ 10.000 euros), c’est ce que proposait un réseau qui vient d’être démantelé par la police italienne.

Composé d’un couple de Marocains et d’un policier, le réseau vendait au Maroc des passeports authentiques à 100.000 dirhams, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia, qui fait part d’une enquête menée actuellement par Europol et Interpol après le vol de près de 400 passeports.

Dans cette affaire, un policier italien est accusé d’avoir dérobé les passeports dans un coffre fort de la police de Trapani (sud de l’Italie) avant de les revendre à un Marocain qui les a ensuite envoyés au Maroc pour en faire commerce. Par la suite, deux Marocains ont été arrêtés à leur entrée sur le territoire italien munis de faux passeports qui n’étaient pas enregistrés dans les registres.

Toujours d’après le journal, trois autres Marocains ont été arrêtés en Italie sur un vol provenant de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Ils étaient également en possession des mêmes passeports non enregistrés.

©bladi

 
Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
ItalieMarocpasseports italiens

Related Articles

Des Zimbabwéennes vendues comme épouses en Afrique du Sud

Des contrebandiers forcent les femmes à se prostituer ou vendent ces dernières pour payer leur sortie du Zimbabwe. C’est ce

Coup d’État en Turquie: l’armée annonce avoir pris le pouvoir

Le Premier ministre turc a dénoncé vendredi une « tentative illégale » de prise de pouvoir par un groupe au sein de

L’exemple burkinabè n’a pas découragé des présidents africains d’un troisième mandat inconstitutionnel

Les troisièmes mandats « de trop » au cœur de la polémique africaine (Encadré) Alors que de récents développements pourraient préjuger du

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils