home Brazzaville, Congo Des journalistes échappent à une noyade sur le fleuve Congo

Des journalistes échappent à une noyade sur le fleuve Congo

Des pêcheurs sur le fleuve Congo
Le fleuve Congo|AFP

Des journalistes de divers organes de presse, publics et privés nationaux, ont accompagné, à Lisanga, village de la sous-préfecture de l’Ile Mbamou, les membres de la mission conjointe interministérielle partie en campagne de sensibilisation sur la fièvre Ebola dans ledit village.

Mais, ils ont connu une double mésaventure. Embarqués dans une pirogue motorisée, alors que les officiels faisaient la traversée du fleuve Congo dans un canot rapide, ils ont été interceptés par des militaires de la force navale de la République Démocratique du Congo qui leur ont pointé leurs canons, les obligeant à une opération inopinée  de contrôle à la frontière.

Il a fallu glisser un billet de 5000 francs CFA pour les laisser poursuivre leur navigation. Ils n’étaient pas au bout de leurs peines, car sur le chemin de retour à Brazzaville, le moteur de leur pirogue est tombé en panne et naviguait, maintenant, sans contrôle.

L’embarcation allant vers une zone où le courant d’eau est rapide. Les journalistes, s’exposant ainsi au risque de noyade, ont alerté, par des appels téléphoniques, des tierces personnes pour solliciter le secours.

Mais en vain. A 18h45, Dieu merci, l’équipage d’une autre pirogue motorisée est venu à leur secours, évitant ainsi le pire. Finalement, ils ont accosté au port de Yoro, à 20h.

LA SEMAINE AFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils