Des investisseurs malaisiens ont injecté 350 milliards de FCFA dans un projet agro-alimentaire au nord du Congo

Des investisseurs malaisiens ont injecté 350 milliards de FCFA dans un projet agro-alimentaire au nord du Congo

 Sassou

Le Président Sassou N’Guesso, a visité, ce 16 août 2015, l’usine de fabrique de beurre, huile de palme et végétale ainsi que le biocarburant, Eco-Oil Energie S.A (ex-Sangha palm) à Mokeko (Sangha).

Des investisseurs malaisiens ont injecté 350 milliards de FCFA dans un projet agro-alimentaire et industriel dans la localité de Mokéko à une quinzaine de km de Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha au nord du Congo.

Le projet est conduit par le groupe Eco-Oil Energie qui a présenté ses produits dimanche au président Sassou Nguesso, en marge des festivités du 55ème anniversaire de l’accession du Congo à la souveraineté internationale qui se sont déroulées cette année à Ouesso.

Le projet a démarré avec 50.000 hectares hérités des plantations de la société Sangha Palm qui disposait de plantations de palmiers à huile à Owando et Makoua, dans le département de la Cuvette, ainsi qu’à Itoumbi, un district du département de la Cuvette-ouest, au nord du Congo.

« L’objectif est d’aller dans d’autres départements du Congo avec l’ambition d’atteindre 300.000 hectares« , a déclaré le président du groupe Eco-Oil Energie, Willy Etoka.

Sur un investissement global de 350 milliards de F.CFA, 50 milliards de F.CFA ont déjà été utilisés pour financer la première partie du projet, a indiqué M. Etoka.

« Dans sa première phase, le groupe à mis l’accent sur le panier de la ménagère avec la production agro-alimentaire qui est constituée de l’huile de palme,végétale et la margarine »,a-t-il dit, ajoutant que le groupe envisage aussi de produire des produits cosmétiques et du bio-carburant.

Le Président directeur général (PDG) de la société d’étude et de vente de matériel pour l’industrie alimentaire (SIA), Jean-Pierre Duhamel , a indiqué que l’usine produit déjà deux tonnes et demi de margarine par heure et compte travailler 20 heures par jour.

Une fois desservie l’ensemble du territoire congolais, le groupe Eco-Oil Energie va va exporter ses produits vers la sous région de l’Afrique centrale, a ajouté M. Duhamel.

Depuis l’arrêt des activités de la Sangha palm, emportée par la crise crise économique des années 1990, le groupe Eco-Oil-Energie est devenu le leader du palmier à huile au Congo. Le déploiement de toutes ses activités va générer près de 5000 emplois directs.

Une station service servant du biocarburant à base d’huile de palme, propriété du groupe Eco-Oil Energie, a démarré ses activités dimanche dans le district de Mokéko, dans le département de la Sangha.

Ce bio-carburant a la particularité d’être bio-diesel et économique. Avec cinq litres de biocarburant produit par Eco-Oil Energie, on peut parcourir environ 40 km, a affirmé une source proche du groupe.

Par l’APA


Tags assigned to this article:
CongoEco-Oil EnergieOuesso

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils