Des conventions de 43 milliards de FCFA signées entre Paris et Brazzaville

Des francs CFA

Des francs CFA. © RFI/Paulina Zid

La France et la République du Congo ont signé, lundi à Brazzaville, une série de conventions de financement d’un montant total de 43 milliards de FCFA, rapporte un communiqué du ministère congolais des Finances et Budget.

Calixte Nganongo, ministre congolais des Finances et du Budget, Bertrand Cochery, ambassadeur de la France au Congo et Lionel Cafférini, directeur de l’Agence française de développement (AFD), ont signé les conventions dont la première, estimée à 6,5 Milliards de FCFA, vise à appuyer la politique d’action sociale du Congo (projet TELEMA), notamment la prise en charge des populations vulnérables.

Le deuxième convention, axée sur un projet intitulé « paysage forestier Nord Congo », est financée à hauteur de 4 milliards de FCFA par le Cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D), souligne le communiqué.

Ce projet vise à assurer le maintien du continuum écologique et la préservation de la diversité biologique dans les territoires du nord Congo.

Le troisième projet vise la relance de l’agriculture pour un montant de 5,2 milliards FCFA là où le quatrième concerne la gestion des inondations et de l’assainissement dans la ville de Pointe-Noire pour un montant de 26,2 milliards de FCFA.

Ces signatures, souligne le communiqué, sont intervenues à la suite d’une réunion du Comité d’orientation Stratégique mis en place entre le Congo et la France pour assurer le suivi conjoint des projets financés dans le Cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D).

Par ailleurs, rappelle le communiqué, ces conventions sont un complément à l’annulation de la dette accordée par les créanciers du Club de Paris suite à l’atteinte en 2010 par le Congo du point d’achèvement de l’initiative renforcée Pays pauvres très endettés (PPTE).

En effet, la France a consenti un effort bilatéral additionnel sous la forme de deux Contrats de désendettement et de développement.

Outre ces conventions, une vingtaine de projets structurants sont actuellement financés par l’AFD au Congo pour un montant d’environ 300 milliards de FCFA, indique le communiqué.

Avec APA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCongoFCFAFranceParis

Related Articles

Brazzaville : Lycée Thomas Sankara, sous tension ce 11 mai

L’établissement d’enseignement secondaire situé à Djiri, le 9è arrondissement de Brazzaville, était sous tension ce 11 mai. À 9 heures

Une société d’exploitation de l’or mise en demeure au Congo, pour la dégradation de l’environnement

La décision a été prise par la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan Nonault, après avoir constaté, le

Congo : Plus de 60% de jeunes Congolais en proie aux difficultés diverses en matière d’emploi et de formation

La deuxième édition du salon de l’orientation scolaire et professionnelle s’est ouverte le 8 octobre à Brazzaville, sous le patronage

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils