Des bandits armés perturbent une messe de requiem à Brazzaville

Des bandits armés perturbent une messe de requiem à Brazzaville

Des jeunes armés de couteaux et de bâtons ont fait irruption, subitement, dans la chapelle de la Paroisse Sainte Rita de Moukondo, située dans l’arrondissement 4 Moungali, mardi 29 novembre 2016, à Brazzaville, en pleine messe de requiem.

Cela a provoqué la débandade des fidèles et obligé le prêtre officiant la messe funéraire, à l’interrompre brusquement. Heureusement, la police, alertée, est intervenue et a réussi à mettre la main sur quatre bandits qui se cachaient dans l’enceinte de la paroisse, tandis que d’autres ont pris la poudre d’escampette.

Ainsi, le prêtre a pu poursuivre la messe. On apprend que les perturbateurs seraient des chargeurs de bus de transport public, qui seraient des amis du défunt. Il y a eu, finalement, plus de peur que de mal. Mais, décidemment, il y a fort à faire avec les bandits armés pour le maintien de l’ordre public.

© LSA


Tags assigned to this article:
BrazzavilleMoukondo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils