Denis Sassou N’Guesso : « le Congo est bien loin de la banqueroute »

Denis Sassou N’Guesso

Denis Sassou N’Guesso

Le retour progressif de la paix dans le département du Pool, la crise économique et les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) ainsi que la lutte contre les antivaleurs ont constitué les trois temps forts du message que le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a adressé à la nation la veille de la célébration, ce 15 août 2018, du 58e anniversaire de la fête nationale du Congo.

Evoquant l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités signé, le 23 décembre 2017, à Kinkala, entre le gouvernement et l’ex-rébellion de Frédéric Bintsamou (pasteur Ntoumi), le président de la République s’est montré confiant quant à la poursuite du processus devant conduire au ramassage des armes auprès des ex-combattants, dans le cadre de la mise en œuvre du programme DDR (Démobilisation, désarmement et réinsertion).

« L’avenir n’est nullement dans la violence », a notamment lancé le chef de l’Etat, réitérant sa disponibilité « au dialogue, à la tolérance, au respect de l’autre, au culte du travail bien fait ». Denis Sassou N’Guesso a pour cela salué les efforts des partenaires qui œuvrent de diverses façons pour que les violences ne se reproduisent plus dans cette partie du Congo. 

Sur les négociations avec le FMI, le président de la République garde l’optimisme que les deux parties vont bien parvenir à un accord et que celui-ci devrait normalement améliorer la situation financière du Congo et sa crédibilité auprès de ses partenaires au développement. Il n’est pas question, a-t-il ajouté, de perdre espoir car pour le chef de l’Etat, en dépit de la situation économique difficile, des attentes multiples, « le Congo est bien loin de la banqueroute ».

Le président de la République a insisté pour dire qu’au-delà de la perspective d’un accord avec le FMI, le salut pour le pays réside dans la volonté des Congolais eux-mêmes à s’affirmer dans le travail. C’est ainsi que rappelant ses directives sur la lutte contre les antivaleurs annoncées lors de son message sur l’état de la nation, en 2017, Denis Sassou N’Guesso a averti que cette bataille se poursuivra sans faiblir car il y va du retour aux grands équilibres macroéconomiques du pays.

Au tout début de son message qui a duré une dizaine de minutes, le président de la République a rendu un hommage appuyé aux pères de l’indépendance, à ses prédécesseurs, aux martyrs du Congo et à la Force publique dont les personnels, pour la défense du pays, œuvrent parfois au péril de leurs vies. 

Gankama N’Siah

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoDenis Sassou N’GuessoFMI

Related Articles

«Mais tant que la vérité des urnes ne sera pas restituée, rien de cela ne sera possible ou tenable» Jean Ping

  Au Gabon, alors que Ali Bongo Ondimba a fait appel au dialogue et à l’unité lors de son investiture

La presse congolaise connait des difficultés de tous ordres selon M. Mackiza

Le président de l’Observatoire Congolais des Médias (OCM), M. Bernard Mackiza, a dressé le 5 septembre dernier à Brazzaville, un

Congo : Le directeur général de la surveillance du territoire veut traquer les génocidaires financiers

Le directeur général de la surveillance du territoire (DGST), le Général de police de 1ère classe, Philippe Obara projette d’interpeller

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils