Denis Sassou N’Guesso appelle la Russie à soutenir le Congo dans la protection d’une tourbière tropicale

En visite à Moscou, le chef de l’Etat congolais a fait une adresse, le 22 mai à la Douma, dans laquelle il a appelé la Russie à soutenir les efforts de son pays dans la protection de l'écosystème, le plus important du monde.

Le président Denis Sassou N’Guesso lors de son adresse devant la Douma, le 22 mai.

En visite à Moscou, le chef de l’Etat congolais a fait une adresse, le 22 mai à la Douma, dans laquelle il a appelé la Russie à soutenir les efforts de son pays dans la protection de l’écosystème, le plus important du monde.

« La découverte récente de la tourbière tropicale, la plus grande au monde avec des réserves considérables de carbone sur une étendue humide et marécageuse de 145 000 km2, impose un cadre de dialogue incontournable à la communauté internationale », a déclaré Denis Sassou N’Guesso.

« C’est ici le lieu d’appeler la Fédération de Russie à appuyer notre pays dans la protection de cet écosystème fragile à l’effet de soutenir la mise en œuvre opérationnelle de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo », a-t-il ajouté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Devant le parlement russe, le président Denis Sassou N’Guesso a évoqué le projet de construction, avec l’appui du Kremlin, d’un oléoduc devant traverser le Congo sur près de 1000 km.

« Ce projet pourrait offrir à nos deux pays l’opportunité d’une grande action qui s’inscrira durablement dans l’histoire de notre coopération », a dit le chef de l’Etat.

Ce pipeline qui sera dédié à la fourniture des produits pétroliers et gazeux devrait relier les villes de Pointe-Noire, de Brazzaville et de Ouesso.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CoopérationDenis SassouDouma

Related Articles

Congo : plusieurs quartiers de Pointe-Noire dans l’eau

La grande pluie de la journée du 4 janvier qui s’est abattue dans la ville océane a occasionné plusieurs inondations

Congo – Dolisie : Les élèves de l’école primaire de Mboukou prennent les cours à même le sol

Comme beaucoup d’établissements scolaires du Congo-Brazzaville, l’école primaire de Mboukou à Dolisie dans le département du Niari (sud) souffre d’un

Audio – L’Etat s’attèle à organiser la rentrée scolaire le 3 octobre au Congo-Brazzaville

Au Congo-Brazzaville, le retour des classes est prévu pour le 3 octobre prochain. L’administration scolaire s’attèle à ce que ce

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils