home Sport Coupe d’Afrique des Nations de Handball : Sassou met deux trophées à la disposition de la Confédération africaine

Coupe d’Afrique des Nations de Handball : Sassou met deux trophées à la disposition de la Confédération africaine

Denis Sassou N'Guesso remettant un des trophées au dirigent de la Cahb Crédit photo Adia
Denis Sassou N’Guesso remettant un des trophées au dirigent de la Cahb Crédit photo Adia

Le geste fait par le président de la République du Congo donnera plus d’éclat à la compétition continentale des Nations dans les versions masculine et féminine, à en croire le dirigeant de la Confédération africaine de handball (Cahb),  Arémou Mansourou, qui l’a souligné au sortir de l’audience avec Denis Sassou N’Guesso, le 16 janvier à Brazzaville.

Le premier trophée sera mis en jeu au Championnat d’Afrique des Nations, chez les hommes, du 21 au 30 janvier en cours au Caire en Egypte. La compétition dénommée Challenge Denis- Sassou- N’Guesso, est qualificative aux Jeux olympiques Rio 2016 au Brésil. Seule l’équipe qui terminera sa course sur la première marche du podium obtiendra le ticket pour représenter le continent à ce rendez-vous olympique mondial. Le second se disputera, du 2 au 4 décembre de cette année en Angola. Ce sera cette fois-là le Championnat d’Afrique version féminine. La compétition porte le nom d’Edith Lucie Bongo Ondimba, ancienne première dame du Gabon, fille ainée du président congolais, qui n’est plus de ce monde.

Face à l’acte posé par Denis Sassou N’Guesso à l’endroit de la communauté handballeuse du continent, le président de la Cahb n’est pas resté sans mot dire. «  La Confédération africaine de handball que je dirige vous en est particulièrement reconnaissante, comme elle sait apprécier l’aide que vous apportez au sport en général et au développement du handball africain en particulier, vous qui êtes au service de la jeunesse africaine, entre autres », a-t-il fait savoir.  

Le président de la République, à dire vrai, ne s’engage pas en faveur de la jeunesse sportive africaine pour rien. Selon lui, le sport fait avancer de grandes causes. «  (…) Nous pensons qu’à travers le sport toutes les voies sont ouvertes pour que la jeunesse africaine se retrouve et poursuive la lutte pour le triomphe du panafricanisme. C’est dans cet esprit qu’ici au Congo nous travaillons jour après jour », a souligné Denis Sassou N’Guesso.

En rappel, pour le Championnat d’Afrique des Nations, dénommé challenge Denis- Sassou-N’Guesso, les Diables rouges du Congo sont logés dans le groupe B. Ils  entreront en compétition le 21 janvier face à la RDC en fin de matinée. Le lendemain ils vont se mesurer au Kenya après la cérémonie d’ouverture. Le 23, les Congolais tenteront de défier l’Angola avant de prendre la pause le 24. Les Diables rouges vont ensuite en découdre avec la Tunisie et la Libye, respectivement les 25 et 26 janvier. Ils ont le titre de médaillé de bronze aux onzièmes  Jeux africains à défendre. Le ministre des Sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat, leur a souhaité tout le bien du monde, en précisant que c’est un honneur non seulement pour le pays mais aussi pour ces joueurs que la compétition pour laquelle ils vont mouiller le maillot porte le nom de leur président.  Dans l’autre groupe, par ailleurs, l’Algérie, le Cameroun, le Maroc, le Nigéria et l’Egypte pays hôte qui en découdront. Il y a donc une seule place de qualification directe pour les douze prétendants.

Rominique Nerplat Makaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils