home Sport Coupe africaine de la Confédération : Faux pas des Léopards à Dolisie

Coupe africaine de la Confédération : Faux pas des Léopards à Dolisie

L'AC Léopards de Dolisie
L’AC Léopards de Dolisie

Surpris à domicile 0-1 par l’ équipe d’Orlando Pirates, réaliste lors de la première journée, les Fauves du Niari qui gardent encore leurs chances intactes,  sont déjà  sous pression. le 10 juillet, les Léopards  de Dolisie disputeront un  match décisif  face au Club sportif Sfaxien.  

Pour  maintenir leur équilibre  dans ce groupe B, les vert et blanc doivent comme en 2012,  ramener de Sfax un résultat encourageant pour effacer les traces laissées par  la défaite  du 27 juin au stade Denis-Sassou-N’Guesso.

Après le faux pas  à domicile, les hommes de Rémy Ayayos Ikounga doivent se rassurer lors de la prochaine journée.  Car, ils  accusent déjà un retard de trois points devant Orlando Pirates et le Zamalek, les deux leaders du groupe.  L’adversaire des Fauves du Niari, le  Club sportif Sfaxien,  n’a non plus réussi  à débloquer son compteur.  Il  s’est incliné en toute fin du match 0-1 sur le terrain de Zamalek d’Egypte. Ce résultat  relance  tout l’enjeu de la deuxième journée pour les quatre clubs. En effet, les vainqueurs joueront entre eux pour  la tête du groupe et les perdants se battront pour se relancer. Comme quoi, rien n’est encore perdu pour le représentant congolais dans cette compétition.

 Pour mémoire, la saison dernière, les Fauves du Niari avaient réussi un parcours presque parfait à l’extérieur en  glanant sept points sur les neuf possibles alors qu’à domicile, ils n’avaient gagné qu’un seul match. Le dernier de la phase de poules contre Asec Mimosas. Mais pour rééditer l’exploit de la précédente saison, les poulains de Lamine Ndiaye,  doivent  vite retrouver leurs repères afin de  mieux rebondir. Avant tout, il  leur faudra revoir la copie de la première journée pour  soigner davantage leurs qualités défensives, leur solidarité et leur capacité à se projeter vers l’avant.

Certes, les Léopards ont perdu  à domicile sur un petit détail. Un relâchement des lignes arrières a couté cher aux Léopards qui pourtant ont livré samedi dernier un de leurs meilleurs match de la saison. Jele Happy bien inspiré, profitait donc  d’un ballon mal renvoyé dans l’axe pour battre le portier Chansel Massa qui a fait un retour irréprochable dans la cage de l’équipe de la capitale de l’or vert. Orlando Pirates doit sa victoire à une véritable leçon de réalisme puisque l’équipe sud africaine a souffert  pendant de longues séquences de la rencontre avant de  marquer sur son unique tir cadré. Dans l’obligation de réagir,  Bhebey Ndey et ses coéquipiers ont tout donné pour rétablir l’équilibre.   Mais ils sont tombés sur une équipe d’Orlando Pirates bien regroupée défensivement, respectant ainsi à la lettre les consignes de leur entraîneur Eric Tinkler. Les Léopards qui se sont montrés dangereux à plusieurs occasions, ont buté sur Mhlongo Wisani, le gardien de but d’Orlando , très solide.  Il a multiplié des parades sur des frappes cadrées de Mfoutou Madila à la 44eminute  et Abouna Nzana à la 14e minute  suite à un coup franc  à l’entrée de la  surface de réparation en le détournant en corner. Quand les Léopards rehaussaient le niveau de jeu sur quelques séquences, l’efficacité les fuyait. Mahamane Cissé mettait sur orbite Bissiki sur une  talonnade. Le centre de celui-ci trouvait Bhebey Ndey. Le  capitaine des Fauves du Niari reprend de la tête  et  n’attrape pas le cadre. 

© Adiac-Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils