Côte d’Ivoire : La tombe de DJ Arafat profanée à Abidjan après son inhumation

La tombe de DJ Arafat profanée à Abidjan après son inhumation

La tombe du célèbre artiste-chanteur ivoirien Houon Ange Didier dit DJ Arafat a été profanée par certains de ses nombreux admirateurs appelés « les Chinois » après son enterrement samedi au cimetière de Williamsville ( Nord d’Abidjan). 

Empêchés pour la plupart, pour des questions de sécurité, d’assister à l’inhumation de leur idole, certains fans de DJ Arafat en colère, se sont adonnés à une scène surréaliste après le départ des officiels et des parents de l’artiste.

Ils ont ainsi déterré l’artiste pour disent-t-ils, s’assurer qu’il s’agissait bien du corps de « Daishikan » (l’un des surnoms de DJ Arafat).

Auparavant une veillée artistique en hommage à DJ Arafat a eu lieu au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan où des stars africaines et ivoiriennes et de la musique ainsi que des milliers de « Chinois » y étaient.

Au cours de cette veillée jugée réussie, les « Chinois » de DJ Arafat s’étaient pourtant montrés disciplinés. 

L’artiste-chanteur ivoirien Houon Ange Didier dit DJ Arafat considéré comme le roi du coupé-décalé est décédé le 12 août dernier à Abidjan des suites d’un accident de moto à Angré dans l’Est de la capitale économique ivoirienne.

Sa mort à l’âge de 33 ans a créé une onde de choc dans le pays et sur le continent il a eu droit à de nombreux hommages.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

RDC : Koffi Olomide, défenseur de la cause des prisonniers?

Sollicité par une ONG de défense des droits de l’homme, une fois libéré, le chanteur pourrait mettre sa célébrité au

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi condamné à mort

L’ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée en 2013, a été condamné à mort samedi en première instance avec

Burundi : le 3e mandat du président Nkurunziza viole l’Accord d’Arusha, selon les Etats-Unis

Le gouvernement américain a réaffirmé que la tentative du président burundais Pierre Nkurunziza de briguerl un 3ème mandat viole l’Accord

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils