Côte d’Ivoire: «Guillaume Soro démissionnera en février» (Alassane Ouattara)

Alassane Ouattara et Guillaume Kigbafori Soro

Alassane Ouattara et Guillaume Kigbafori Soro

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro démissionnera en février de la tête de l’institution parlementaire, a annoncé lundi à Abidjan, le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara.

« Guillaume Soro démissionnera en février (2019). C’est entendu et c’est réglé », a déclaré M. Ouattara qui s’exprimait lors d’une cérémonie d’échanges de voeux avec les acteurs de la presse ivoirienne. 

Le climat politique est tendu depuis plusieurs semaines en Côte d’Ivoire entre le chef de l’État et ses ex-alliés, notamment, le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et surtout le camp du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Ce dernier, bien que vice-président du Rassemblement des républicains ( RDR), le parti d’Alassane Ouattara, était absent samedi à Abidjan, au premier congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) regroupant les partis membres de la coalition au pouvoir. 

M. Soro n’a pas participé à ce conclave considéré comme « l’acte de naissance» du groupement politique RHDP présidé par le président Alassane Ouattara.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Alassane OuattaraCôte d’IvoireGuillaume Soro

Related Articles

2 000 soldats tchadiens en route vers le Niger

Les premiers soldats tchadiens d’un contingent de 2.000 hommes sont arrivés mercredi au Niger pour prêter une nouvelle fois main-forte

Présidentielle au Congo: Michel Kafando désigné pour conduire une mission de la Francophonie

l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) enverra bien, contrairement à l’Union européenne, des observateurs pour suivre l’élection présidentielle anticipée de

Idriss Déby promet de punir les auteurs du double attentat de N’Djamena

Le président tchadien Idriss Déby a prévenu mardi que le double attentat-suicide attribué aux islamistes de Boko Haram à N’Djamena

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils