home International Côte d’Ivoire: 10 candidats pour la présidentielle dont Ouattara et deux femmes retenues

Côte d’Ivoire: 10 candidats pour la présidentielle dont Ouattara et deux femmes retenues

Alassane Ouattara, ce lundi 20 juillet 2015, par l’aéroport international Maya Maya.
Alassane Ouattara, ce lundi 20 juillet 2015, par l’aéroport international Maya Maya.

La liste définitive des candidats à la présidentielle du 25 octobre prochain a été rendu publique ce mercredi par le Conseil constitutionnel. Sans surprise le président sortant, Alassane Ouattara a vu sa candidature validée.

Au nombre de 10 candidats devant prendre part à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, aucune surprise véritable n’a été constatée dans la liste qui enregistre pour la première fois deux femmes dans la course à la présidentielle. Il s’agit en l’occurrence de Mesdames, Kouangoua Jacqueline Claire et d’Henriette Lagou natif de Daoukro ville natale d’Henri Konan Bédié allié du RHDP (coalition au pouvoir). Le chef de l’Etat sortant Alassane Ouattara grand favori de cette élection a vu son dossier validé en dépit des protestations de ses adversaires qui jugent sa candidature irrecevable pour «nationalité douteuse» au vu des dispositions de la constitution en place qui n’a pas jusque-là changé après sa disqualification de l’an 2000. Selon la décision du Conseil constitutionnel prononcée ce jour, le candidat jouit d’une «éligibilité dérivée».

Outre le président sortant qui a vu sa candidature approuvée, celle de Konan Banny, Essy Amara, Konan Kouadio Bertin dit KKB, d’Affi N’guessan ont eux aussi été validé.  Portant à 10 candidats au final pour une course présidentielle qui intervient quatre ans après celle qui a ensanglantée le pays.

Liste définitive des candidats

1-Alassane Ouattara

2-Essy Amara

3-Charles Konan Banny

4-Kouadio Konan Bertin dit KKB

5-Affi N’Guessan

6-Konan Kouadio Siméon

7-Henriette Lagou

8-Gnangbo Kacou

9-Kouangoua Jacqueline Claire

10- Mamadou Koulibaly

Un important dispositif sécuritaire a été déployé depuis ce matin, jour de cette proclamation dans la capitale Abidjanaise et dans certaines villes de l’intérieur pour parer à toutes éventualités, selon une source sécuritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils