Coopération économique : les pendules Chine-Afrique remises à l’heure

Coopération économique : les pendules Chine-Afrique remises à l’heure

Les représentants de la Chine et de l’Afrique se sont rencontrés à Beijing pour discuter des réalisations depuis le sommet de Johannesburg en décembre 2015. Selon des responsables chinois, la coopération de la Chine avec l’Afrique a été dominée par des accords commerciaux plutôt que par de l’aide comme dans le passé, avec 46 milliards de dollars US d’investissements chinois directs et de prêts commerciaux signés depuis décembre dernier.

« A l’heure actuelle, l’aide chinoise à l’Afrique ne représente qu’une très petite partie de notre coopération. … La coopération en matière d’investissement a été la principale voie de la coopération sino-africaine », a déclaré vendredi Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères. Il faisait ces remarques à des journalistes en marge d’une réunion organisée à Beijing portant sur la mise en œuvre des objectifs du Sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine.

Plus de 100 responsables de ministères chinois et africains ont assisté à la réunion. Selon M. Wang, les entreprises chinoises et africaines ont signé 64 accords d’une valeur d’environ 19 milliards de dollars US lors d’un séminaire organisé à Beijing sur la coopération commerciale sino-africaine. Parmi les accords conclus, figurent des investissements directs et des prêts commerciaux d’une valeur de 16,7 milliards de dollars US, soit 85% du volume total. En décembre 2015, le président Xi Jinping a annoncé lors du Sommet de Johannesburg en Afrique du Sud 10 grands plans de coopération entre la Chine et l’Afrique pour les trois prochaines années, soutenus par 60 milliards de dollars US, dont des prêts sans intérêt et des prêts à des conditions préférentielles. Vendredi dernier, Zhang Ming, le vice-ministre des Affaires étrangères, a déclaré que la Chine et l’Afrique ont signé au moins 243 accords de coopération de divers types d’une valeur de 50,7 milliards de dollars US depuis le sommet. « Parmi ces accords, les investissements directs des entreprises chinoises et les prêts commerciaux à l’Afrique dépassent 46 milliards de dollars US, soit 91% du volume total », a-t-il souligné.

Anil Sooklal, le coordinateur sud-africain sur la mise en œuvre des accords du sommet a, de son côté, déclaré : « Nous devons comprendre que la réunion des coordinateurs a lieu à un moment où l’économie mondiale est confrontée à des crises graves, alors que l’accès au financement pour le développement est très difficile à trouver. La Chine est montée au front pour faire avancer cette coopération ; Ce qui est encourageant. L’Afrique veut apprendre de la Chine et être partenaire de la Chine ».


Tags assigned to this article:
AfriqueChine

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils