Consultations – Congo : Ange Edouard Poungui se prononce contre le changement de la Constitution

Consultations – Congo : Ange Edouard Poungui se prononce contre le changement de la Constitution

L'ancien Premier ministre congolais Ange Edouard Poungui

L’ancien Premier ministre congolais Ange Edouard Poungui

L’ancien Premier ministre congolais Ange Edouard Poungui s’est prononcé lundi contre le changement de la Constitution.

« Nous avons dit au président de la République que la Constitution du 20 janvier 2002 ne doit pas être changée », a déclaré à la presse à Brazzaville M. Poungui au sortir des consultations avec le président Denis Sassou N’Guesso.

« Nous devons dialoguer, toujours dialoguer pour la paix et ne pas se jeter la pierre, on ne peut pas rejeter le dialogue », a-t- il insisté.

M. Poungui, 73 ans, Premier ministre du Congo de 1984 à 1989 sous le régime du parti unique dirigé par le président Sassou N’ Guesso, est actuellement sénateur du premier parti de l’opposition congolaise, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) .

Depuis le 20 mai dernier, le président Sassou N’Guesso mène des « consultations sur la vie de la nation et de l’Etat », au cours desquelles plusieurs responsables des partis politiques, de la société civile et des confessions religieuses, ont fait connaître leurs opinions sur l’idée de modifier la Constitution.

La Constitution congolaise de 2002 limite à deux le nombre de mandats du président de la République, ce qui signifie que le président Sassou N’Guesso, dont le deuxième mandat s’achevera en 2016, ne devrait pas se porter candidat à la prochaine élection présidentielle.

(Xinhua)


Tags assigned to this article:
Ange Edouard PounguiCongoConsultations

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils