Congo: vers un référendum sur un changement de Constitution

Congo: vers un référendum sur un changement de Constitution

Sassou

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso

Le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale, Alain Moka, a fait cette déclaration  le 31 juillet 2015 au Palais des congrès de Brazzaville. Ils étaient réunis à la faveur de la séance de restitution des conclusions du dialogue national inclusif organisé à Sibiti du 13 au 17 juillet dernier.

 « Nous saluons la richesse des échanges qui ont suivi la restitution des conclusions du dialogue national aux députés de la majorité présidentielle. Mais ce qui est plus important, c’est la vulgarisation de ces conclusions à l’orée du message à la nation du président de la République devant le Parlement réuni en congrès. Les parlementaires attendent ce message qui définira la prochaine étape qui sera sûrement la convocation d’un referendum. Les députés de la majorité présidentielle sont prêts à descendre dans leurs circonscriptions électorales respectives pour sensibiliser leurs mandants aussi bien aux conclusions du dialogue national inclusif qu’au referendum », a-t-il indiqué.

Alain Moka a ajouté que le peuple seul est souverain et qu’aucun groupe d’individus ne peut aliéner sa souveraineté. Invité par un journaliste à se justifier sur les divergences observées au sein de la majorité présidentielle au sujet du changement de la Constitution, Alain Moka a expliqué que ce climat avait été observé avant le dialogue national de Sibiti et il n’a pas empêché la tenue de ces assises qui se sont déroulées, a-t-il précisé, « dans le calme et la sérénité contrairement à ce qu’attendait la population. »

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
CongoConstitutionreferendum

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils