home Brazzaville, Congo Congo: vers la réfection de la climatisation à l’aéroport de Maya-Maya

Congo: vers la réfection de la climatisation à l’aéroport de Maya-Maya

Aéroport international de Maya-Maya|DR
Aéroport international de Maya-Maya|DR

Les groupes qui alimentent le système de climatisation au niveau de l’aéroport international  de Maya-maya réprendront leur fonctionnement normal courant semaine prochaine, grâce à la réception ce week-end, des fournitures commandées en Chine, a indiqué le 21 avril, le directeur général des Aéroports du Congo (Aerco), Alain Berquez.

Dans un entretien avec Les Dépêches de Brazzaville, le directeur général de Aerco a tenu à rassurer les usagers.« On espère remettre en route deux groupes courant semaine prochaine. Le diagnostic du troisième groupe est techniquement mauvais. En attendant que ces fournitures n’arrivent, nous sommes en train de faire une grande opération de nettoyage. On a neutralisé tous les tuyaux percés qui ont été détectés », a-t-il indiqué, avant de relever que les deux groupes auront un rendement relativement acceptable.

Le manque de climatisation à l’aéroport international de  Maya-Maya à Brazzaville depuis le 15 mars dernier est consécutif à une panne, ayant entrainé des fuites d’eau au niveau des tuyaux des groupes qui alimentent le système. C’est ainsi que certains tuyaux se sont rouillés et d’autres percés. Cette corrosion en amont et à l’intérieur des groupes de refroidissement est assez conséquente, a reconnu le directeur général d’Aerco.

Evoquant l’efficacité dont ont fait preuve les techniciens d’Aerco face à cette situation, le directeur technique, Bakary Diaby a souligné : « Nous avons passé six semaines pour résoudre le problème. Trouver un transporteur pour faire venir ce type de gaz avec un emballage spécifique n’était pas évident. Mais, nous avons réussi. Tous les travaux préparatoires à la réception du gaz ont été faits ».

Ajoutant : « Le type de groupe installé au niveau de l’aéroport est spécifique, puissant et très performant, moins utilisé en Afrique. Bien qu’on ait formé les gens mais, il nous a fallu l’expertise d’un technicien venu de Dubay. C’est lui qui a réussi à détecter le nœud du problème ».

Pour atténuer la température suffoquente qui règne actuellement, notamment là où travaillent les compagnies aériennes, les prestataires de service et les administrations, Aerco a dépensé 150 millions de FCFA pour établir un plan d’action transitoire ayant permis d’installer des groupes avec des armoires de climatisation avant de procéder à l’achat des ventilateurs.

L’aéroport international de Maya-Maya  dont le premier module  a été inauguré en 2010 et le second en 2014, est pour les autorités congolaises un hub aéroportuaire à vocation sous régionale. Son volume passager était passé de 745.596 passagers en 2008 à 1.126.017 en 2013, soit une augmentation de 38 %. En 2016, on estime que le volume a largement augmenté.

Aerco est la société en charge de la gestion des infrastructures aéroportuaires en République du Congo, rappelle-t-on.

Lopelle Mboussa Gassia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils