Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Économie

Congo : une Ong des consommateurs dénonce l’augmentation des nouvelles taxes dans le pays

Le secteur de la viande de bœuf vide au marché Total (crédit photo adiac)

L’Observatoire congolais des droits des consommateurs a dénoncé, samedi à Brazzaville, l’augmentation ou l’institution des nouvelles taxes aussi insupportables et inopportunes ne pouvant pas exonérer le gouvernement de sa responsabilité à contribuer à la dégradation du pouvoir d’achat des consommateurs et du climat social dans le pays.

‘’ En cette période de crise où l’Etat a besoin des ressources, le gouvernement congolais a plutôt décidé dans la loi de finances 2019, d’attribuer 2/3 de ses royalties issues de 60 % des redevances du secteur des télécommunications à une structure jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière alors que c’est une ressource sûre dont l’Etat a besoin ‘’, a déploré le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits des consommateurs, Mermans Babounga Ngondo, lors d’un point de presse.

Pour lui, si l’Etat peut se dessaisir des 2/3 de ses royalties, c’est qu’il n’a pas besoin de ressources. Mais pourquoi les consommateurs doivent-ils payer de leurs maigres moyens de nouvelles taxes chaque année si l’Etat ne peut pas sécuriser ses ressources ?, s’est-t-il interrogé.

Le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits des consommateurs a dénoncé l’attitude du gouvernement de décider de l’augmentation des taxes sans une concertation avec eux, les principales victimes de cette augmentation.

‘’ Instituer des taxes sans aucune consultation laisse à penser que les consommateurs étaient devenus une source à laquelle l’Etat et les entreprises viennent s’abreuver pour combler ou réduire les déficits budgétaires ‘’, a déclaré Mermans Babounga Ngondo.

Il a expliqué qu’en 2018, l’Etat avait déjà décidé d’instituer une taxe de 5% de la valeur des bundles (voix, sms et data) en relevant la taxe sur les communications électroniques de 0,6 % par seconde et de 0,11 % pour le data. L’Etat a décidé de relever les prix du gaz butane des bouteilles de 12 kg et 20 kg à 12,28 % et 14,44 %.

‘’ En 2019, l’Etat a institué, dans la loi de finance, une taxe de 10% sur les abonnements et réabonnements aux chaînes télévisuelles. L’Etat augmente des taxes comme si le pouvoir d’achat des Congolais avait augmenté en cette période de crise où beaucoup de chef de ménages ont perdu leur emploi depuis 2016 ‘’, a-t-il regretté.

Avec PANA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils