home Congo Congo : une « marche pour la parité » à l’occasion de la célébration de la Fête internationale de la femme

Congo : une « marche pour la parité » à l’occasion de la célébration de la Fête internationale de la femme

Plus de 20.000 femmes de tous les horizons, vont participer mercredi à une grande marche dite « marche pour la parité », organisée par le gouvernement à l’occasion de la célébration de la Fête internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.

Cette annonce a été faite lundi par la ministre en charge de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Mme Inès Néfer Ingani, au cours d’un point de presse donné dans la capitale congolaise.

« Le mois de mars est universellement dédié à la femme, c’est à cette date, que les femmes de tous les continents trouvent là, une occasion idoine de revisiter leur passé, évaluer les acquis et se projeter vers l’avenir pour un développement durable », a-t-elle déclaré à cette occasion.

« La marche pour la parité sera pour les femmes, une heureuse opportunité de saluer la vision prémonitoire du président de la République, Denis Sassou-N’guesso, pour avoir élevé le principe de parité aux normes constitutionnelles à travers l’article 17 de la constitution du 6 novembre 2015 », a-t-elle ajouté.

Selon Mme Ingani, le thème de cette année épouse incontestablement l’approche du président Sassou-N’guesso de placer le Congo sur les rails de la modernité et de la civilisation universelle comme le recommande l’Union africaine dans son agenda 2063.

Cet agenda, a-t-elle souligné, place la question de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes au cœur du développement notamment en Afrique.

« En effet, l’un des objectifs du développement durable (ODD), retenu par les pays membres des Nations-Unies en 2015, est celui de parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », a soutenu la ministre Ingani.

La célébration du 8 mars cette année est placée au plan international sous le thème « les femmes dans un monde du travail en pleine évolution, planète 50-50 à l’horizon 2030 » et au niveau national, sur le thème « la place de la femme dans le processus électoral, enjeux et perspectives ».

Cette commémoration sera placée sous la houlette de l’épouse du chef de l’Etat, Antoinette Sassou-N’guesso, en vue de lui rendre un hommage solennel, en reconnaissance de son combat mené depuis plus de trente ans en faveur des questions sanitaires et humanitaires.

En effet, la capitale congolaise n’a plus abrité depuis plus de dix ans, la cérémonie solennelle de célébration de la fête du 8 mars, en raison de la célébration tournante depuis 2004, de la fête nationale d’indépendance couplée avec la politique de la municipalisation des départements.

Avec Xinhua

TAGS:
Photo du profil de Berja Bonazebi

Berja Bonazebi

Responsable des publications pour IciBrazza.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils