Congo : Une intervention de la police se termine par des rafales d’arme à Sibiti

Les policiers congolais

Des coups de feu ont retenti devant un commissariat de police, lundi 21 mai dernier à Sibiti (Chef-lieu du département de la Lékoumou). 

Des élèves du lycée d’enseignement général Augustin Poignet protestaient contre l’arrestation d’un camarade de la classe de Seconde livré à la police par un enseignant, pour avoir perturbé son cours et provoqué une bagarre avec un autre élève de la même classe.

 Il avait fracassé la mâchoire de ce dernier à l’aide de morceaux de brique en ciment. La police a mis la main sur l’agresseur et l’a conduit au commissariat, où ces amis ont formé un attroupement pour exiger sa libération.

 Les policiers, sur ordre de leur chef, ont tout simplement tiré des rafales pour les disperser. Il n’y a pas eu de victimes.


Tags assigned to this article:
CongoLékoumouSibiti

Related Articles

Congo-élection : le premier tour de la présidentielle fixée au 20 mars 2016

Le gouvernement vient de fixer, au terme du dernier conseil des ministres de l’année 2015, le premier tour de l’élection

Congo : le service de pédiatrie du Centre de santé intégré de Bétou dans un état piteux

Complètement délabré, le service de pédiatrie du Centre de santé intégré (CSI) de Bétou, dans le département de la Likouala,

Congo: l’opposition qualifie l’élection présidentielle anticipée d’illégale

Les dirigeants de l’opposition regroupée au sein l’IDC (Initiative pour la démocratie au Congo) et le FROCAD (Front républicain pour

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils