Congo : une grue cause la mort de quatre personnes à l’hôtel Elaïs

Congo : une grue cause la mort de quatre personnes à l’hôtel Elaïs

La grue de la société Express Afrique, qui effectue les travaux de réfection et d’agrandissement des locaux de l’hôtel Elaïs situé dans la ville océane, s’est brisée avant de retomber avec toute sa charge sur les ouvriers et les personnes qui se trouvaient dans les environs.

Le samedi 26 novembre,  il est 12h 15, la grue vient de soulever des parpaings afin de les déposer à l’endroit où les ouvriers postés sur la toiture sont en train d’effectuer des travaux. Travail de routine, pourrait-on dire. Malheureusement, la flèche de la grue cède et se brise à cause certainement du surpoids de la charge soulevée, selon les témoins, et retombe au sol à côté du restaurant de l’hôtel.

Trois personnes sont décédées sur le champ et la quatrième a rendu l’âme pendant qu’on l’emmenait à l’hôpital. Ce n’est qu’aux environs de 18 heures que les services habiletés ont pu extirper les corps des décombres. De nombreux dégâts matériels sont également enregistrés. signalons que parmi les blessés se trouve un agent de l’hôtel.

Alertés, le député maire de la ville, Roland Bouiti-Viaudo, et certains responsables du département sont arrivés au lieu de l’accident pour constater l’ampleur des dégâts causés par la grue de la société Express Afrique.

Hervé Brice Mampouya

 


Tags assigned to this article:
gruehôtel ElaïsMort

1 comment

Write a comment
  1. JDM
    JDM 2 décembre, 2016, 17:52

    Le resultat de la corruption, ces machines ne respectent les normes et , dans un état où tous les agents de contrôle sont corrompus. Je me souviens que les agents de contrôle, qui devraient analyser la qualité des produits de pêche étaient plus intéressés par des informations affichées sur le tableau que sur l’état du produit.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils