Congo: un passeport et un titre de séjour pour 23 réfugiés rwandais

réfugiés rwandais

Une photo des réfugiés rwandais

Vingt-trois Rwandais réfugiés au Congo-Brazzaville, qui ont perdu leur statut fin 2017, ont reçu mardi un passeport et un titre de séjour, a rapporté un journaliste de l’AFP.

« Ce passeport va servir à obtenir des documents d’intégration locale », a expliqué Jean-Baptiste Habyalimana, ambassadeur du Rwanda au Congo.

Les 23 bénéficiaires font partie d’un groupe de 8.463 Rwandais qui ont perdu le statut de réfugié le 31 décembre 2017.

Et 804 autres sont exemptés de l’application de la clause de cessation, selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Tous ces réfugiés sont arrivés au Congo au lendemain du génocide des Tutsi et du massacre des Hutu modérés en 1994 qui a fait 800.000 morts, selon les Nations unies.

Le Rwanda estime que ses ressortissants n’ont plus aucune raison de vivre à l’étranger sous le statut de réfugiés.

Cette demande de Kigali est soutenue par le HCR qui promet aussi d’aider les réfugiés ne souhaitant pas rentrer chez eux.

Depuis le 31 décembre 2017, le HCR a pu rapatrier seulement 14 réfugiés rwandais dans leur pays.

« Je voudrais demander à ceux qui se trouvent en situation irrégulière de se conformer à la loi en vigueur qui désormais devra s’appliquer dans toute sa rigueur », a prévenu Séraphin Ondélé, directeur de cabinet au ministère congolais de l’Intérieur.

Avec l’AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.


Tags assigned to this article:
Congopasseportréfugiés rwandais

Related Articles

Congo : Les chauffeurs adhèrent à la campagne d’immatriculation à la CNSS

Plusieurs chauffeurs de taxis et bus sont déterminés à s’immatriculer à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss). Objectifs :

Des anciens étudiants de l’université Marien-Ngouabi créent un cadre de réflexion

La Crème des anciens étudiants de l’université Marien-Ngouabi (CRANE) qui a fait sa sortie officielle le 9 janvier à Brazzaville

Congo: l’opposition politique rejette les consultations proposée par Sassou

Les responsables des partis et associations politiques de toutes obédiences  ont réagi au communiqué de la Présidence de la République

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils