Congo: un oléoduc de 1200 km pour le transport des produits pétroliers

Congo: un oléoduc de 1200 km pour le  transport des produits pétroliers

La Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) projette de construire à court terme un oléoduc de 1200 km de long en trois ans avec le concours des partenaires au développement du Congo, afin de rendre les produits pétroliers disponibles à travers tout le pays, annonce une source digne de foi.

 Cette infrastructure partira de Pointe-Noire en passant par Brazzaville pour Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha situé dans le nord du pays, a déclaré le 26 avril à Brazzaville, le Directeur Développement Aval Pétrolier à la SNPC, M. Norbert Mabiala, au cours de la clôture de la 3ème Conférence Internationale et Exposition sur les Hydrocarbures au Congo (CIEHC).

Cet oléoduc qui va rendre disponibles les produits pétroliers sur tout le territoire congolais et mettre fin à leur convoyage via certains pays comme la République Démocratique du Congo (RDC), va aussi renforcer la capacité de transit du Congo, grâce à sa situation géographique, selon la SNPC.

Le Congo fait partie des cinq premiers pays producteurs de pétrole en Afrique. La CORAF, principale raffinerie du Congo, comble à peine 35% des besoins locaux en matière des produits pétroliers, indique-t-on.

(ACI)


Tags assigned to this article:
Congooléoduc

1 comment

Write a comment
  1. Nely
    Nely 29 avril, 2017, 21:28

    Quel dommage ça un impact importznt sur l écologie le coût de l entretien est très important et sans entretien on court à la catatrophe imaginez des fissures laissant s écouler le pétrole allez voir au Niger, ça existe déjà ça a détruit toute biénergie de la flore et dans certains villages ou ca passe. Il y a du goudron partout parmi les enfants.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils