Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Congo : un groupe de banques mobilise 300 milliards FCFA en faveur des entreprises congolaises

Des francs CFA
Des francs CFA. © RFI/Paulina Zid

Le président directeur général de la BGFI, Henri-Claude Oyima, a annoncé le 19 septembre à Brazzaville la mise en place par un groupe de banques d’un financement de trois cents milliards de francs CFA, destinés à soutenir les entreprises en République du Congo.

Selon lui, ces banques figurant parmi les créanciers du Congo sont réunies au sein d’un groupement d’intérêt économique, dénommé Club de Brazzaville.

« Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons conclu à la fois avec tous les créanciers de ce club et le ministère en charge des Finances et du Budget pour une enveloppe de trois cents milliards de francs CFA », a-t-il déclaré, à l’issue d’une audience avec le président Denis Sassou N’Guesso. 

Pour Henri-Claude Oyima, ce financement devrait « permettre de régler une partie de la dette intérieure du Congo ». « Il ne s’agit pas des financements qu’on accorde directement à l’Etat, mais des financements pour accompagner les entreprises et permettre la relance de l’économie du pays », a-t-il précisé.

Notons qu’ hormis la BGFI, ce groupement de banques compte également Ecobank, LCB (La Congolaise de banque) et la BSCA (Banque sinocongolaise pour l’Afrique).

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a salué l’appui de ces créanciers qui, selon lui, permettra de payer une partie de la dette intérieure. « Nous saluons et félicitons le fait que cette opération soit menée de manière technique dans les délais convenus », a-t-il indiqué.

« Dans un premier temps, on sélectionne quelques créanciers qui seront payés dans les délais. Ils auront des titres avec quand même une décote parce que ce travail a un coût dans la mise en œuvre. Ces créanciers auront l’obligation de réinjecter l’argent dans l’économie. Donc, on aura d’ici là, plus de 250 milliards qui seront injectés dans l’économie », a soutenu Clément Mouamba.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a fait savoir que l’Etat, les banques et les entreprises trouveront leur compte dans cette opération qui est la première au Congo.

Dans le cadre de son programme économique conclu en juillet 2019 avec le Fonds monétaire international (FMI), le Congo est tenu de solder la dette intérieure afin de favoriser la relance des activités du secteur privé impacté par les effets de la pandémie de covid-19.

Christian Brice Elion

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils