Congo : un fonctionnaire de l’ambassade des Etats Unis soupçonne de tentative d’incendier les édifices publics

Congo : un fonctionnaire de l’ambassade des Etats Unis soupçonne de tentative d’incendier les édifices publics

la ville de Brazzaville

La ville de Brazzaville

Un fonctionnaire de l’ambassade des Etats-Unis, M.Andy Bemba, de nationalité congolaise, a été interpellé par la police le 22 octobre dernier à Brazzaville, après avoir été soupçonné de tentative d’incendier les édifices publics.

Selon les sources dignes de foi, les agents du Commissariat de police de Ouenzé1, à Mampassi dans le 5 ème arrondissement avaient pris la main dans le sac les nommés Vivian Oko et Armand Boukinda pendant qu’ils tentaient la veille, vers 22 heures, d’incendier le marché situé non loin, avec de l’essence portée dans des bidons.

Interrogés par la presse sur leurs motivations et leurs éventuels commanditaires, les intéressés déclaraient agir sous l’instigation d’un certain Andy Bemba.

« Il m’a proposé de mettre le feu au marché, j’ai sollicité l’appui de mon frère, il m’a aussi proposé deux de ses frères », avouait laconiquement M.Boukinda, qui précisait que ce dernier leur avait remis une somme de 100000FCFApour exécuter l’opération.

Son complice M.Oko, ajoutait que leur groupe s’était rendu sur les lieux du forfait à bord d’une voiture « Toyota Prado » qui appartiendrait à Andy Bemba. C’est également lui qui aurait fourni deux bidons contenant de l’essence, indique les sources.

Selon les sources proches du dossier, les  motivations des personnes interpellées seraient liées aux appels à l’insurrection lancés par les leaders politiques de l’opposition radicale.

Le relais de ces appels fut pris ,le 20 octobre,par leurs partisans et s’est soldé par l’incendie des biens publics et privés, principalement à Brazzaville, Pointe-Noire, Sibiti et Madingou.

Quant à M .Bemba, il aurait agi dans le même cadre pour répondre à un plan visant à semer la terreur dans le pays selon le porte-parole de la police, le colonel Jules Moukala-Tsoumou, après l’interpellation du groupe. « Nous sommes informés qu’ils avaient aussi l’intention d’incendier des stations d’essence, car en dehors du marché de Ouenzé, le groupe préparait des actes similaires dans plusieurs établissements scolaires de la capitale », a ajouté le porte-parole de la police.

Fonctionnaire à l’ambassade des Etats-Unis où il exerçait comme conseiller, M .Andy Bemba aurait ainsi pris une part active dans la préparation des attaques projetées.

Toutefois, il reste à établir un lien entre les actes reprochés à l’intéressé et le fait qu’il travaille à l’ambassade américaine. Une perquisition menée à son domicile aurait permis de saisir plusieurs documents qui attesteraient d’un certain activisme de sa part. Les résultats de l’enquête sont  attendus,  indique-t-on.

(ACI)


Tags assigned to this article:
ambassade des Etats UnisCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils