home Brazzaville Congo: un étrange SMS s’invite dans le débat politique

Congo: un étrange SMS s’invite dans le débat politique

Image d’archive|Will Boase
Image d’archive|Will Boase

« Que la paix, la sécurité et la stabilité ne soient perturbées sous aucun prétexte », c’est le contenu d’un SMS qui tombe régulièrement ces derniers jours sur les téléphones des clients de la compagnie Airtel à Brazzaville et d’autres villes intérieures au Congo. Ce SMS, dont les correspondants ignorent l’émetteur, vient à la fois renforcer la psychose créée par la campagne référendaire en cours, et apporte aussi l’espoir dans un pays où les leaders ne jurent qu’au nom de la paix.

Les abonnés dont les numéros commencent par les préfixes 04 et 05, donc abonnés de Airtel-Congo, ont reçu ce message pour certains jusqu’à hier. Ils l’ont diversement apprécié. Quelques-uns pensent que ce texto vient renforcer la psychose créée par le climat politique actuel. Nombreux estiment par contre qu’il tient lieu de mise en garde et a sa raison d’être.

« Quand on voit ce genre de messages, du coup les gens prennent cela selon leur compréhension. Personnellement, ça ne pouvait me troubler parce que je sais que notre pays, c’est un pays de paix. Mais sinon, il y a des esprits un peu faibles qui s’imaginent actuellement beaucoup de choses sur ce qui se passe », estime un usager de Airtel-Congo. Cet autre abonné voit aussi cela plutôt positivement : « Qu’il y ait la paix parce que sans la paix, on ne peut pas faire tout ce que nous sommes en train de faire. Il faut qu’il y ait la paix ».

En revanche, cette femme nous fait part de son trouble : « J’étais tellement inquiète. Je me suis dit que quand même il n’y a pas même un nom, pas même l’expéditeur. Comment ça ? Mais comme c’est déjà arrivé. Je ne peux rien faire ».

Le numéro du correspondant émetteur du message n’est pas connu. Il ne s’agit ni du gouvernement ni de l’opposition. Encore moins de la société Airtel qui affirme que ce type de SMS ne relève d’aucune de ses initiatives.

Par RFI

TAGS:

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

2 thoughts on “Congo: un étrange SMS s’invite dans le débat politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils