Congo : Un chasseur congolais tué par balles par des éléments de la Garde-frontière angolaise

Image d’archive|© DR

«Si c’était à refaire, je sais qu’il y retournerait, car la chasse était son seul et unique métier », nous a confié une source proche de Cyriaque Mboumba-Mabiala, tué par balles, lors d’une partie de chasse au village Pangui, près de Kimongo dans le Niari (sud) par des éléments de la Garde-frontière angolaise.

Le lieutenant-colonel Da Sylva Emmanuel, commandant des unités de la Garde-frontière angolaise est venu en personne confié le corps du jeune chasseur en état de décomposition à sa famille.

Le corps a été vite acheminé à Ilou-Panga, village natal du disparu où il sera inhumé.

«Il laisse un vide immense. Personne ne réalise, on a tous l’impression que c’est un mauvais rêve. Mais non, il ne reviendra plus jamais », a déclaré l’un de ses proches en larmes et inconsolable.

Dans une zone où la frontière est plus imaginaire que bornée, un chasseur poursuivant son gibier, son calibre 12 en bandoulière, a vite fait de se retrouver dans un autre pays.

Et l’armée angolaise n’y va pas de main morte, avec parfois de décès, coté congolais.

Il est tout de même à noter que le Congo-Brazzaville est régulièrement victimes des « actions déplacées », de la part de certains de ses voisins et les incidents sont désormais fréquents aux frontières.

De jeunes orpailleurs congolais ont été appréhendés dans la forêt de mollo à Divenié à la frontière avec le Gabon et d’autres à Moungoundou sud et sont désormais incarcérés en territoire gabonais, notamment à la maison d’arrêt de Mouila dans la province de la Ngounié. Certains ont été tués par balles sans sommation.

Sur le fleuve Congo, des éléments des Forces armées de la RDC mènent souvent des incursions cotés congolais, arraisonnant des navires et dépouillant les voyageurs et parfois les pêcheurs de leurs biens.

Peut-être qu’une véritable commission mixte sur le sujet s’impose, afin de définir les règles de bon voisinage sur ces frontières de la discorde pour que plus jamais ça.

© Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoGarde-frontière angolaise

Related Articles

Mokoko « ne s’est jamais retiré de la course à la présidentielle » au Congo

Contrairement aux rumeurs faisant écho du retrait du candidat Jean-Marie Michel Mokoko de sa participation au scrutin du 20 Mars

Congo – Brazzaville : Une béninoise condamnée à 30 ans de prison pour trafic d’enfants

De nationalité béninoise, âgée de 54 ans, Tarou Abibatou a été condamnée le jeudi 18 mai par contumace  à trente

Congo – Pool: Ban Ki-moon s’est entretenu au téléphone avec le président Sassou

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon a exprimé mercredi sa vive préoccupation à Denis Sassou Nguesso, le président

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils