home Congo Congo : trois morts dans une attaque des ex-miliciens Ninjas dans le Pool

Congo : trois morts dans une attaque des ex-miliciens Ninjas dans le Pool

Les ex-miliciens Ninjas de l’ancien chef rebelle congolais, le Pasteur Ntumi, ont attaqué, dans la nuit de mercredi à jeudi, une ambulance dans le Département du Pool, à environ 35 km au sud de Brazzaville, causant trois morts, a annoncé jeudi à la presse l’armée congolaise.

« Dans la nuit de mercredi, vers 21 h, les Ninjas ont d’abord attaqué un bus de transport en commun, blessant trois passagers qui seront par la suite évacués vers Brazzaville ; mais l’ambulance qui les transportait sera à son tour attaqué et brûlé par les Ninjas, occasionnant trois morts dont un civil, le chauffeur et deux soldats des FAC, et quatre blessés dont un se trouve dans un état critique », a expliqué à la presse, le capitaine des Forces Armées Congolaises (FAC), Patrick Okomo.

Plusieurs journalistes escortés par la force publique congolaise (polices et gendarmes) se sont rendus sur les lieux jeudi en mi-journée. Les carcasses de l’ambulance et du bus, totalement calcinées, sont toujours au bord de la route. Du sang séché, des sandales, des chaussures et quelques objets des passagers sont restés sur les lieux.

Du fait de cette insécurité, les populations environnantes ont commencé à quitter leurs villages, pour se rendre à Kinkala, le chef-lieu du Département du Pool où la situation est calme. Toutefois, le trafic routier a été interrompu sur ce tronçon.

Accusés des violences du 4 avril dernier, dans les quartiers sud de Brazzaville, les Ninjas se sont repliés depuis lors dans leur base au Pool où ils multiplient des exactions contre les populations. Leur chef, le Pasteur Ntumi, fait l’objet d’un mandat d’arrêt.

Avec Xinhua

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

One thought on “Congo : trois morts dans une attaque des ex-miliciens Ninjas dans le Pool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils