Congo : transferts monétaires aux ménages les plus démunis de Brazzaville

Congo : transferts monétaires aux ménages les plus démunis de Brazzaville

Une bénéficiaire

Une bénéficiaire

Les premiers transferts monétaires accordés aux ménages les plus démunis de la capitale congolaise dans le cadre du projet Lisungi « système de filets sociaux », ont démarré jeudi à Brazzaville, où un échantillon de bénéficiaires a été payé par les autorités.

Au total 1.720 ménages ciblés dans les quatre des neuf arrondissements de la capitale vont bénéficier de ces transferts monétaires, octroyés dans le cadre du projet Lisungui, un programme pilote qui vise notamment à améliorer l’accès aux services de santé et d’éducation des enfants des ménages les plus pauvres dans les départements participants.

Dans sa mise en œuvre, Lisungui va accorder des allocations à 5000 ménages pauvres, ayant des enfants de 0 à 14 ans, ainsi qu’à 1000 personnes âgées de 60 ans ou plus, à raison de 10.000 F CFA par ménage, 5.000 F CFA par enfant et 10.000 C FA par personne âgée par mois.

Ces transferts de filets sociaux s’effectuent après ceux organisés respectivement à Pointe-Noire, Oyo et Makoua, dans le cadre toujours de ce projet.

A terme sept localités (Makélékélé, Bacongo, Moungali, Talangai, Mvoumvou, Makoua et Oyo) de trois départements du pays (Brazzaville, Pointe-Noire et Cuvette) devraient bénéficier de ce programme qui a été lancé l’an dernier avec la participation financière du Congo (15 millions de dollars) et de la Banque mondiale (2 millions de dollars), à travers l’Association internationale de développement (IDA).

En effet, le projet Lisungi a ciblé 3.503 ménages pour la seule ville de Brazzaville. Mais dans cette première phase, 9.931 ménages ont été signalés par les comités communautaires de ciblage et ont fait l’objet des enquêtes tandis que 2.961 ménages ont été enrôlés dont 2 682 potentiels bénéficiaires. Cependant 826 ménages ont déposé des dossiers incomplets et 136 n’ont pas été contrôlés ou n’ont pas suivi le processus normal pendant les séances d’enrôlement.

Selon la ministre des affaires sociales et de la solidarité, Emilienne Raoul, Lisungi est un projet fondé sur une vision de solidarité nationale.

« Lisungui est la concrétisation de l’engagement du gouvernement congolais, d’étendre la protection sociale dans ses aspects de base à toutes les couches de la société, afin de contribuer à la lutte contre la pauvreté et la réduction de la vulnérabilité, en offrant aux populations vulnérables, un socle de protection sociale non contributive », a-t-elle signifié à cette occasion.

(Avec Xinhua)


Tags assigned to this article:
CongodémunisLisungiménages

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils