home Brazzaville, Congo Congo : tirs nourris à Brazzaville

Congo : tirs nourris à Brazzaville

Des patrouilles de police|Image d’archive
Des patrouilles de police|Image d’archive

Des coups de feu d’armes automatiques sont actuellement entendus dans le quartier de Bacongo au Sud de Brazzaville, dans les environs du Quartier général des ex- combattants ninjas Nsiloulou du pasteur Frédéric Bintsamou dit Ntumi.

Selon des témoins en provenance de ce quartier, ces coups de feu sont tirés par des éléments de la force publique (Gendarmerie et Police) qui auraient encerclé la zone pour rechercher des « bandits ».

Depuis une heure, des éléments de la Garde républicaine ont également pris position dans ce quartier.
Mais pour l’instant, aucun coup d’armes lourdes n’a été enregistré.

Selon M. Philippe Ane, un des représentants du pasteur Ntumi au comité de suivi des accords de cessez-le-feu conclus entre le gouvernement et les miliciens, les incidents ont commencé lorsque des éléments de la Brigade anti-criminalité (BAC) à la recherche d’un vendeur de cannabis, « ont commis la maladresse d’arrêter tous les occupants d’un atelier, alors que la personne recherchée était bien identifiée ».

M. Ane a cependant précisé que les ninjas ne sont pas mêlés à ces tirs d’armes automatiques.
Il « n’en est rien », a-t-il dit. « Toutefois, au moment je vous parle, il y a tellement de tirs et je ne suis plus en mesure d’identifier, en dehors de la force publique, ceux qui tirent maintenant.

La situation commence à devenir confuse », a dit M. Ane, joint par téléphone, depuis le Quartier général des ex-combattants ninjas à Bracongo. Pour l’instant, aucune source officielle n’a donné des indications sur la nature de ces tirs à l’arme automatique qui continuent d’être entendus à Bacongo.

Au centre-ville, des véhicules de transport en commun continuent de desservir la ligne qui mène à Bacongo, a constaté la PANA.

Contrairement aux habitudes pendant ce genre de situation, les administrations, banques et importants services installés au centre-ville, n’ont pas fermé.

©PANA

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

2 thoughts on “Congo : tirs nourris à Brazzaville

  1. oh,mn Dieu,prk3???….je prie ke la paix soit o rendez vs sr ttes l’étendue du tritoire nationnale,et ke Dieu confnd ttes prsoes voulnt diviser le Congo.ns soes ts des congolais!!!……et ke tt ceci cèce au nom de jésus Christ!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils