Congo Terminal a obtenu sa certification ISO 9001-2015 du système de management de la qualité

Congo Terminal a obtenu sa certification ISO 9001-2015 du système de management de la qualité

Afin d’améliorer davantage les services offerts à ses clients, et pour mieux répondre aux  exigences et critères internationaux  de management de la qualité et de la sécurité, Congo Terminal s’était engagé dans un processus de certification  de la qualité de ses prestations et de la sécurité dans ses environnements de travail. A l’issue des efforts inlassables,  Congo Terminal a obtenu cette année, et presque simultanément,  la certification internationale ISO 9001-2015, la certification de conformité au code ISPS, et l’attestation de conformité au concept de pedestrian free yard.  

Ce fut un challenge relevé avec brio. Ainsi peut-on dire au regard des résultats obtenus par Congo Terminal dans sa quête d’amélioration de la qualité de ses services et de la sûreté dans ses aires de prestation.

En effet, pour accéder à ce résultat, plusieurs étapes ont été franchies.  Il y a d’abord eu un moment de diagnostic pour savoir à quel niveau l’entreprise se trouvait  par rapport à la norme. Un plan d’action a ensuite été défini afin d’amener l’ensemble du personnel à changer de comportement, à adopter les manières et méthodes positives de travail. A travers une action de communication, tout le personnel a été sensibilisé sur les exigences de la certification, ses avantages et les bienfaits que chacun pouvait en tirer.  Huguette Massamba Kolela, responsable des formations à Congo Terminal explique : ‘’la première étape a consisté à réunir les managers et responsables des services pour  d’abord identifier ce qui n’était pas conforme aux normes de qualité et définir ensuite les différentes tâches à effectuer afin de parvenir aux résultats escomptés. Plusieurs réunions ont été organisées à cet effet ‘’.

Formés à la conduite des audits internes, Huguette Massamba Kolela et d’autres collègues  étaient en charge d’organiser les audits à blanc. ‘’J’ai mené les audits à blancs  pour vérifier si ce qui avait été défini et relevé dans les réunions de sensibilisation avait été compris, et surtout ancré dans les pratiques quotidiennes. A cette occasion j’ai eu l’honneur et le privilège d’auditer notre Directeur Général, c’était un moment très exaltant et riche d’enseignements. Ces audits à blanc nous ont donc permis de  recadrer les choses, de corriger les erreurs.  Ce n’est qu’après cette ultime étape que nous avons été soumis à l’audit de certification par un organisme indépendant.

Personnellement, ce processus m’a permis de comprendre à quel niveau on se situe actuellement. Mieux, je me suis amélioré dans la manière de travailler, j’ai considérablement évolué en compétence’’. Au finish, tous les agents ont compris que leur travail a des implications sur celui des autres collègues et qu’il n’y a pas d’autarcie possible, affirme-t-elle

La mise en œuvre du management de la qualité

L’audit sur la certification ISO 9001/2015 portait sur les différentes activités relatives à la gestion des opérations du terminal à conteneurs. Notamment les opérations de chargement et déchargement des navires, le stockage et/ou la livraison des conteurs en transbordement, en import/export. Michèle Batamio la responsable qualité à Congo Terminal explique : ‘’Bien qu’ayant le monopole de la gestion du terminal à conteneurs du Port autonome de Pointe-Noire, nous avons voulu nous démarquer, nous distinguer par la qualité de notre prestation de service. Qui dit qualité dit normes. Pour satisfaire aux exigences des normes internationales nous nous sommes fixés des objectifs, principalement des objectifs chiffrés. A étape, chaque fin de mois par exemple, on faisait le point  pour corriger les éventuelles erreurs et améliorer la qualité. Ainsi, plusieurs éléments ont  été analysés, mettant en évidence les exigences applicables à la norme. Ce qui plus est, dans ce processus, nous avons entrainé nos partenaires qui ont parfaitement adhéré à nos objectifs, car la certification revêt un grand intérêt pour nous. C’est un gage de sûreté de nos opérations pour nos partenaires’’ affirme Michèle Batamio.

A la fin de l’audit, le Bureau Véritas en charge de l’audit de certification  a certifié en date du 28 juin 2017,  que le système de management de Congo Terminal est jugé conforme aux exigences de la norme standard ISO 9001/2015.

Et Laurent Palayer, Directeur General de Congo Terminal, de souligner que « l’obtention de la certification ISO 9001/2015 du Système de management de la qualité (SMQ) avec le Bureau Véritas concrétise tous les efforts consentis et les résultats obtenus dans la recherche constante d’amélioration des performances de notre qualité de service. »

Congo Terminal, admis au concept Pedestrian Free Yard

Toujours cette année, Congo Terminal a obtenu son attestation de conformité au concept de pedestrian free yard. Il s’agit d’un anglicisme, autrement dit en français, « un terminal sans piétons. » Cela veut tout simplement dire un terminal où tous ceux qui y travaillent exercent leurs activités dans des zones sécurisées pour ne pas être exposés à d’éventuels accidents, explique Guy-Michel Passi, Responsable HSE (Hygiène sécurité et environnement) à Congo Terminal. ‘’Le concept Pedestrian Free Yard est une spécificité du Groupe Bolloré, qui concourt à faire des terminaux à conteneurs, des endroits sûrs, où le personnel exerce en toute sécurité, suivant les règles internationales, pour faire en sorte qu’il y ait moins sinon pas du tout d’accidents. Pour y arriver il y a des exigences qu’il faut obligatoirement respecter, des comportements négatifs qu’il faut changer. Grâce au leadership de la Direction nous y sommes parvenus, et avec nous, nos partenaires extérieurs à l’entreprise, entre autres les douaniers, la marine marchande, etc’’. A la satisfaction de tous, l’attestation de conformité délivrée par le Bureau Véritas indique que l’évaluation effectuée le 12 juin 2017 a permis d’estimer le niveau de conformité aux exigences du Pedestrian Free Yard Concept à 99%. Un chiffre record qui, jusque-là, n’a jamais été atteint par les autres terminaux du Groupe Bolloré en Afrique. ‘’Pour nous c’est une plus-value qui rassure tout le monde, et qui traduit la maîtrise du concept par l’ensemble du personnel de Congo Terminal. Les armateurs et tous les autres partenaires sont alors rassurés. On est alors à peu près sûr, que chacun pourrait rentrer le soir chez lui, sans accident sur le lieu de travail. C’est quelque chose de fondamental développé dans le Groupe Bolloré’’ affirme Guy-Michel Passi. Le HSE comme l’appellent certains de ses collègues, pense « qu’il faut maintenant pérenniser ces bonnes habitudes, ces comportements positifs, qui font qu’actuellement il n’y a pratiquement plus d’accidents sur le terminal. Il nous faut maintenir ces 99% et pourquoi ne pas atteindre la note de 100%’’. Un idéal. C’est d’ailleurs dans cette dynamique que Congo Terminal a concrétisé son plan de sécurisation de la circulation des véhicules et engins dans le terminal. Des panneaux et flèches de signalisation des sens de circulation ont été installés sur le terminal.

La conformité au code ISPS

Cerise sur le gâteau, dans la foulée de l’obtention  de la certification internationale ISO 9001-2015 et l’attestation de conformité au concept de Pedestrian free yard, Congo Terminal a reçu le 23 juin 2017, de la part du Gouvernement congolais,  la déclaration de conformité au code ISPS (Code international pour la sécurité des navires et des installations portuaires). Les autorités en charge des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande certifient dans cette déclaration la conformité des installations de Congo Terminal au code ISPS, et qu’après vérification, ces installations sont exploitées conformément au plan de sûreté portuaire approuvé.

Toutes ces actions et mesures, tous ces succès, prouvent la parfaite intégration et prise en compte par Congo Terminal  des enjeux présents et à venir.

Jean Banzouzi Malonga


Tags assigned to this article:
Congo Terminal

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils