Congo – Télécommunications : Un engagement de plus dans l’amélioration de la qualité des services

© DR

Un contrat de confiance a été conclu, ce lundi 23 octobre 2017, à Brazzaville, entre un opérateur de téléphonie mobile, MTN et l’association des consommateurs. Ce cadre juridique ratifié par les deux parties portait sur l’amélioration de la qualité des services à offrir aux usagers du téléphone portable, tant sur la voix que la Data.

La signature de ce contrat de confiance intervient deux semaines après l’évaluation à mi-parcours fait par le ministre de tutelle, Léon Juste IBOMBO, sur les actions déjà entreprises, jusque-là par les opérateurs de téléphonie mobile, pour respecter leur cahier de charge.

A deux semaines de l’expiration du délai de deux mois donné aux opérateurs de téléphonie mobile, le 11 septembre dernier par le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’économie numérique, leur faisant obligation de se conformer à leur cahier de charge, MTN passe à une vitesse supérieure. Elle a pris un engagement, en signant ce contrat de confiance avec l’association en charge de la protection des droits des consommateurs.

Cet accord entre les deux parties contractantes définit les obligations à remplir pour fournir des services de qualités aux clients. Surtout la qualité des services proposés aux usagers du téléphone portable n’est pas négociable, ne cesse de le rappeler le ministre en charge du secteur.

Les clauses de ce contrat de confiance récapitulent l’esprit et la lettre de la décision du gouvernement congolais sur la question. « Nous sommes parvenus à la signature de ce contrat suite aux nombreuses plaintes récurrentes des consommateurs depuis 3 ans. Les consommateurs se sont beaucoup plaints de la tarification qui n’était pas transparente, la qualité du réseau qui n’était pas bonne, la volatilité des crédits, la difficile accessibilité au call center, etc. MTN a pris des engagements, il reste à les transformer en actions pratiques sur le terrain et nous continuerons à faire notre monitoring sur ces engagements pris. Sans les consommateurs, MTN ne peut pas exister. Les consommateurs ont droit à un service de qualité. Nous aurons désormais l’occasion de discuter directement avec ces derniers sur les différentes plaintes qui restaient sans suite. », a Laissé entendre le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits des consommateurs, Mermans Babounga.

MTN Congo en concluant cet accord de confiance a compris que la qualité des services offerts aux clients est une nécessité. Ce pas franchi est une démarche dans le respect de la loi n°9-2009 du 29 novembre 2009 portant réglementation du secteur des communications électroniques, portant sur : «  Les  conditions de permanence et de disponibilité du réseau et service. »

Au demeurant, l’on serait tenté de dire que la signature ce contrat de confiance pourrait faire que les désagréments et les incessantes plaintes des consommateurs du téléphone portable ne soient que des vieux souvenirs.

En somme, l’opérateur de téléphonie mobile qui vient de conclure cet accord de confiance avec ses consommateurs adhère à la dynamique impulsée par le ministre, chef du département des télécommunications, en vue de la restructuration du secteur des télécommunications en République du Congo. Le but visé, dans cette réforme est la satisfaction de l’abonné ou de l’utilisateur du téléphone portable.

Berja Bonazebi

Berja Bonazebi

Responsable des publications pour IciBrazza.com


Tags assigned to this article:
CongoTélécommunications

Related Articles

Congo : des vols annulés à Brazzaville et à Pointe-Noire

Selon les informations recueillies par Les Dépêches de Brazzaville, certaines compagnies d’aviation ont annulé, le 20 août, leurs vols entre

Le Congo chute au classement Doing business 2018, selon la Banque mondiale

Le Congo occupe le 179ème rang contre le 177ème cette année et le 176ème l’année dernière, selon le rapport de

Congo – Brazzaville : Des taxis électriques, mais non peints en vert-blanc

Après les bus électriques, la société Blue Congo a mis en circulation, depuis quelques mois, des taxis fonctionnant à l’électricité.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils