home Pointe Noire Congo : Séraphin Bhalat, nouveau directeur général du Port autonome de Pointe-Noire

Congo : Séraphin Bhalat, nouveau directeur général du Port autonome de Pointe-Noire

Séraphin Bhalat
Séraphin Bhalat, le nouveau directeur général du Port autonome de Pointe-Noire| Adiac

La passation de service entre Pascal Ngotene, directeur général sortant et Séraphin Bhalat, directeur général  entrant a eu lieu le 29 juin au siège social du Port autonome de Pointe-Noire en présence de Roger Bruno Constant Ongoli, directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande.

Nommé par décret présidentiel  n° 2015-628 du 26 juin 2015,  Séraphin Bhalat, le nouveau directeur général du Port autonome de Pointe-Noire a été installé dans ses fonctions par le directeur du cabinet du ministre d’Etat, ministre desTransports, de l’aviation civile et de la marine marchande en présence du personnel de cette administration et de la communauté portuaire.

Après la lecture du procès verbal de la cérémonie d’installation, la signature des documents, le nouveau directeur général a reçu des mains de son prédécesseur les documents de travail avant d’être déclaré installé dans ses fonctions par le directeur de cabinet du ministre d’Etat.

Pascal Ngotene, le directeur général sortant a remercié ses collaborateurs qui l’ont accompagné pendant sa mission à la tête du Port autonome de Pointe-Noire avant de souhaiter les vœux de réussite au directeur général entrant.

En prenant ses fonctions, Séraphin Bhalat, a dit  » Je vais d’abord remercier le président de la République pour cette confiance qu’il m’a renouvelée à la tête de cette structure que l’on peut considérer comme un poumon de notre économie sur la chaine de transport  avec le port autonome de Pointe-Noire, le Cfco, les ports fluviaux. J’étais pendant 8 mois, président du Conseil d’administration de cette structure. »  Et d’ajouter,  «  nous avons suivi les chiffres mais cela ne doit pas nous émouvoir. Nous avons là un outil de l’Etat qui appartient au peuple congolais. Nous devons redoubler d’effort pour poursuivre l’augmentation de la capacité d’autofinancement du port  parce que nous devons faire face à des défis. « 

Le nouveau locataire du Port autonome de Pointe-Noire a reconnu le travail accompli par ses prédecesseurs qui ont tour à tour dirigé cette structure et qui ont perpetué des efforts d’investissements propres à l’entreprise. Il entend  améliorer les capacités d’accueil de sa structure parce qu’il y a la concurrence qui arrive au niveau de la sous- région.  Pour ce faire, Séraphin Bhalat  demande à tous les collaborateurs d’avoir un esprit d’ouverture. « Ma porte sera ouverte à tout le monde. Beaucoup de loyauté parce que nous devons poursuivre le travail que vous avez déjà commencé depuis plusieurs années. Et comme vous le savez, le président de la République nous exhorte davantage à plus de travail cette année et nous devons donner les preuves à la fin de l’année et les années à venir», a-t-il renchéri.

De nombreux défis (les projets stratégiques, les projets en cours d’exécution ou programmés et les affaires courantes) attendent le nouveau directeur général. Ils sont contenus dans les documents de travail remis au directeur général entrant. Ce sont entre autres : l’étude du plan directeur et de l’extension du port, les travaux d’aménagement des deux ports secs à Tchiamba Nzassi et à Liambou, la construction d’un terminal minéralier pour la potasse, la construction d’un terminal minéralier pour le fer, la construction des quais, la réhabilitation et l’extension du réseau routier, la construction d’une ligne électrique de 30 kilovolts sur le circuit de la SNE reliant  le port, l’étude sur la compétitivité du port et de ses corridors, l’étude sur les coûts des passages portuaires, l’étude sur la facilitation du passage portuaire, l’étude sur l’élaboration du plan d’action environnemental, l’étude sur les conditions de livraison des marchandises,  la construction d’un immeuble abritant le siège social du Port autonome de Pointe-Noire, les travaux de modernisation et d’assainissement des routes du port….

En clôturant la cérémonie de passation de service, Roger Bruno Constant Ongoli,  a souhaité bon vent au directeur général entrant.

© Adiac-Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils