Congo : Sept membres du groupe «Les douze apôtres» sous les verrous

Congo : Sept membres du groupe «Les douze apôtres» sous les verrous

Congo : le gouvernement annonce des poursuites contre les auteurs d'actes de vandalisme port-référendum

Image d’archive |DR

Sept membres du groupe «Les douze apôtres» ont été placés en garde à vue, la semaine dernière, si l’on en croit des témoignages concordants.

Armés de Kalachnikov dont ils étaient dotés et circulant à bord d’un véhicule neuf de marque Toyota B.j, «Les douze apôtres» n’ont pas fait la sécurité publique, mais plutôt une répression aveugle des manifestations de l’opposition et des règlements de comptes ayant fait de nombreuses victimes dans les quartiers Sud de la capitale où, en quelques jours, ils sont devenus une triste légende.

Ainsi, Kibongui D., Memakanda D, chauffeur, Malonga B., Kiyounguila A, Ngoma A, Wamba M, et Bamokena G, dont l’âge varie entre 35 et 48 ans, ont été placés en garde à vue, au commissariat central de police. Pour la plupart, ce sont des jeunes qui ont été  proches de feu Willy Mansanga. Seront-ils aussi présentés aux médias et déférés devant la justice?

____________________________________________________________________________

LIRE AUSSI >>Congo : un réseau de vol de voitures démantelé par la gendarmerie


Tags assigned to this article:
CongoLes douze apôtres

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils