Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Économie

Congo – Seeds For The Future : 10 Jeunes en stage de formation des TIC en Chine

Léon Juste IBOMBO

Ce samedi 21 octobre 2017, par l’aéroport international Maya Maya, après avoir reçu les félicitations et les encouragements de Léon Juste IBOMBO, ministre congolais des postes, des télécommunications et de l’économie numérique

Ils sont 10 jeunes congolais étudiants et ingénieurs en formation en TIC à prendre le chemin de la Chine, ce samedi 21 octobre 2017, par l’aéroport international Maya Maya, après avoir reçu les félicitations et les encouragements de Léon Juste IBOMBO, ministre congolais des postes, des télécommunications et de l’économie numérique.

Deux semaines durant, ces jeunes adolescents  bénéficieront d’un stage Seeds For The Future (la semence du futur), un programme de développement des jeunes talents, financé par Huawei.

Grace Patience IBOBI, Régis MAFOUENI, Reblin MPIKA, Mpoutou BABINGUI, Danielle OUANOUNGA, Vanessa OKO, Estime SANDZA, Blessy SOW, Delicia OPOUNGUI, Rholde BOSSEBA, sont ces dix jeunes congolais sélectionnés sur la base de leurs compétences en TIC et aptitudes à parler la langue anglaise, sur la soixantaine ayant souscrit à l’appel à candidature lancé dans les médias et auprès des établissements dispensant les enseignements des filières TIC, télécommunications et informatiques.

Avant leur embarquement à bord de l’avion chacun d’eux a reçu les salutations et les mots d’encouragements du ministre Léon Juste IBOMBO. « Saisissez donc, chers jeunes, l’occasion qui vous est offerte pour parfaire vos compétences dans ce que nous qualifions « métiers de l’avenir ». Le gouvernement croit en vous et en vos capacités d’adaptation et de renouvellement. Soyez donc innovants. » Tels sont les mots qui pouvaient sortir de la bouche du Ministre IBOMBO en pareilles circonstances.

La veille de leur mise en route pour la Chine, une cérémonie, en leur honneur a été organisée, au cours de laquelle les différentes parties intervenant dans la mise en musique de ce programme de formation professionnelle au Congo ont donné de la voix. La société Huawei et l’ambassadeur de Chine au Congo ont présenté le contenu de ce programme. Et le gouvernement congolais a, à son tour, dévoilé les critères qui ont milité en faveur de la sélection de ces étudiants. « …nous avons près de soixante candidature, chacune évaluée au peigne fin, notamment sur les aptitudes que la propension à travailler en équipe et le gout de l’innovation », a soutenu le ministre Léon Juste IBOMBO, avant d’ajouter : « c’est donc à l’issue d’entretiens individuels devant un jury constitué d’experts mixtes que nous sommes parvenus à extraire les dix candidats présentant les meilleurs profils. »

Le secteur des TIC, actuellement, est l’un des plus gros pourvoyeurs d’emplois au Congo, ainsi que d’être l’un des piliers du développement économique du pays, Huawei veut contribuer au développement des capacités informatiques. Dans ce sens, le programme Seeds For The Future entend soutenir le développement des talents informatiques des étudiants Congolais. C’est ainsi que le représentant de Huawei et le diplomate chinois en poste à Brazzaville, ont-ils soutenu qu’à travers cet investissement dans la formation des cadres de demain, la Chine, par le biais de  Huawei, « s’engage à apporter sa contribution dans le développement du secteur des TIC en République du Congo en formant des jeunes talents de ce secteur pour construire un pays mieux connectée. »

Ce programme a été déjà implémenté dans 98 pays de la planète. à ce jour, Huawei a collaboré avec 280 universités et le programme a profité à 20 000 étudiants. Pendant deux semaines, les 10 étudiants mauriciens ont été immergés dans un programme comprenant des cours de mandarin dans une université à Pékin, ainsi que des interactions dans les quartiers généraux de Huawei, à Shenzhen. Cette immersion en Chine est une expérience qui embellira, sans aucun doute, le CV de ses jeunes, comme en témoignent certains.

Blessy SOW, au nom de ses collègues, avant d’embarquer,  tout en mesurant la responsabilité qu’est la leur, pris l’engagement de faire honneur à la patrie, en ramenant au pays, au terme de cette formation de deux semaines «  un certificat aptitude et de renforcement des capacités professionnelles indispensables à la Nation. » Ce stage de formation va « nous ouvrir plusieurs portes dans notre carrière. » Pouvait-il déduire.

Le programme Seeds For The Future (graines ou semences du futur) s’inscrit dans le cadre du programme CSR de Huawei. Les défis économiques actuels, ainsi que la rapidité avec laquelle la technologie de l’information évolue, exigent de bonnes connaissances de base en informatique. Aussi, ce programme, à travers ces connaissances informatiques favorise-t-il une hausse de la productivité, de l’emploi, ainsi que du développement des produits et services.

Il sied de signaler que le programme Seeds For Future a été lancé pour la première fois en Thaïlande en 2008. A ce jour, plus de dix milles jeunes de près de trente-six pays ont pleinement partagé des moments d’apprentissage et d’échange.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils