Congo – Sécurité : La population de Dolisie vit dans la peur…

La Ville Dolisie ©DR

La Ville Dolisie ©DR

Désolation, tristesse, peur, révolte sont entre autres, les mots qui traduisent le sentiment de la population de Dolisie dans le département du Niari (sud), face à une montée de l’insécurité qui s’installe dans la ville à deux mois des fêtes de fin d’année.

Depuis le mois d’octobre plusieurs actes d’assassinats, de viols, d’enlèvements, ont été perpétrés dans la ville de Dolisie et ses environs.

Par ailleurs, depuis le début du mois de novembre, plusieurs cas de cambriolages ont été enregistrés dans diverses zones de la ville et même chez les autorités de la ville préfecture. Des militaires en services sont parfois épinglés et arrêtés en flagrant délit.

En ce qui concerne la lenteur de la police à intervenir, lorsque la population appelle le Commissariat de Dolisie pour voler au secours des victimes pendant la nuit, au moment où des bandits opèrent, nombreux évoquent un problème d’effectif réduit et le manque de moyen.

Devant cette situation, la population commence à perdre confiance dans l’institution policière et une nouvelle tendance se développe dans la ville, où les populations victimes, commencent à se faire justice.

Aujourd’hui, la population de la commune de Dolisie vit dans une profonde peur, notamment en raison des sérieux problèmes d’électricité. Depuis plus d’un mois, l’électricité pose problème dans la ville.

Enfin, l’évasion spectaculaire de 18 prisonniers considérés comme dangereux, dimanche dernier à la Maison d’arrêt de Dolisie, plonge les habitants dans la terreur. La peur s’est emparée des habitants des quartiers de la ville.

«Notre crainte c’est qu’ils tentent à nouveau de tuer des gens ou semer la terreur dans la ville», nous a confié un policier.

Germaine Mapanga / 

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoDolisieSécurité

Related Articles

Congo: L’ONU demande l’accès aux zones d’opération de l’armée et la police dans le Pool

Il est impossible ou presque, également, de se rendre dans les autres localités du département du Pool où des tirs

Restra Poaty, fondateur du 1er site et magazine congolais des Tic au Congo

« Je crois  au développement du digital au Congo » Restra Poaty, jeune congolais est en train de se frayer un chemin

Brazzaville : Bientôt la réhabilitation du lycée Pierre Savorgnan de Brazza

Les offres relatives à la réhabilitation du lycée Pierre Savorgnan de Brazza ont été dépouillées le 27 avril à Brazzaville,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils