Congo : reprise imminente du travail à l’Université Marien-Ngouabi

université Marien Ngouabi

L’entrée principale de la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH)

Le gouvernement et le collège intersyndical se sont accordés, le 28 novembre, sur la levée de la grève et la reprise immédiate du travail, conformément aux mécanismes syndicaux.

À la demande du Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, la rencontre a porté sur les revendications syndicales contenues dans la déclaration du 6 septembre dernier. Ainsi, après un échange fructueux, les deux parties ont tiré quelques conclusions. Il s’agit, entre autres, de la mise à disposition immédiate d’une enveloppe spéciale destinée à couvrir les charges suivantes : paiement immédiat du salaire du mois de juin 2018 et des heures diverses dues au titre de l’année académique 2016-2017 ; versement de la subvention de fonctionnement et d’une subvention spéciale pour l’organisation des examens.

Elles ont aussi décidé de la poursuite des négociations avec le ministre de tutelle, en vue du règlement des mois de salaires impayés et des heures diverses dues ; paiement régulier des salaires au même rythme que les agents de la Fonction publique. « Les parties signataires du présent relevé des conclusions s’engagent à en respecter les termes », ont conclu les deux parties.

Parfait Wilfried Douniama

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoUniversité Marien Ngouabi

Related Articles

Congo – Circulation routière : Un policier s’agrippe à un véhicule en marche pour le stopper

Un policier s’est agrippé à l’avant d’un taxi dont le chauffeur refusait d’obtempérer à ses injonctions, jeudi à Brazzaville. Une

Congo : André Okombi Salissa condamné à 20 ans de travaux forcés

André Okombi Salissa, jugé depuis janvier pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat, risque 20 ans de travaux forcés

Ambassade du Congo en France: qui a dérobé un million € en cash à la chancellerie ?

L’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris recherche activement cette coquette somme mystérieusement volatilisée. Les diplomates de l’ambassade du Congo-B à Paris

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils