Congo : projet d’appui de 25 milliards de FCFA à la promotion de l’économie

Congo : projet d’appui de 25 milliards de FCFA à la promotion de l’économie

Le Congo vient d’initier, avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD), un projet d’appui de 25 milliards de FCFA au climat des investissements et à la gouvernance sectorielle forêt-bois (PACIGOF).

Ce projet d’une durée de cinq ans sera cofinancé à 50% respectivement par les deux parties. Il vise à contribuer à une croissance forte et inclusive à travers l’amélioration du climat de l’investissement et la diversification de l’économie congolaise.

Avec à son actif trois composantes, il met l’accent au soutien à la production du marché, à l’économie forestière avec pour vocation de répondre à l’exigence d’industrialisation jusqu’au 2ème degré de transformation des produits forestiers en cours, la mise en place des infrastructures appropriées et la formation du personnel.

Il constitue un appui substantiel aux petites et moyennes entreprises, à la promotion de l’investissement, à la gouvernance du secteur forêt-bois et à la gestion de projet.

« Je renouvelle l’intérêt de la Banque d’être au côté des autorités congolaises dans un contexte national et régional très difficile, et d’apporter son soutien au programme de diversification qui n’est que la première étape de la coopération entre les deux parties », a déclaré le représentant de la BAD, Pierre Toko.

Les activités à mener par cette structure se rapportent essentiellement à l’amélioration de la contribution du secteur forestier à l’économie nationale, au renforcement du système de certification forestière, à l’information et au développement des liens avec l’entrepreneuriat.

« Nous fondons l’espoir que d’autres initiatives viendront en complément du PACIGOF pour permettre à notre pays, notamment au secteur forêt-bois, d’accroître sa participation au PIB et de contribuer de manière significative à l’amélioration de la qualité de vie des populations », a indiqué la ministre de l’Economie forestière et du Développement durable, Rosalie Matondo.

En matière de gestion forestière durable et de certification forestière, le Congo fait figure de bon élève dans la sous-région de l’Afrique centrale et au niveau mondial. C’est depuis les années 1990 que ce pays s’est engagé dans une logique de gestion rationnelle de ses ressources forestières, centrée sur l’aménagement forestier durable et la certification.

Avec Xinhua


Tags assigned to this article:
Congoéconomieforêt

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils