home Congo, Politique Congo – présidentielle : un collectif des partis de l’opposition refuse de prendre part au scrutin

Congo – présidentielle : un collectif des partis de l’opposition refuse de prendre part au scrutin

l’opposition congolaise
Image d’archive|L’opposition congolaise

A la faveur d’une conférence de presse animée le 05 janvier à Brazzaville, trois partis de l’opposition  congolaise, à savoir :   l’UPRN de Matthias Dzon, UDR- Mwinda de Guy Romain Kinfoussia et le CAP de Jean Itadi, tous signataires de la déclaration du 17 Août 2012, ont refusé de prendre part à  l’élection présidentielle du 20 mars prochain.

Ce groupement de partis  a justifié ce refus,  par le fait qu’on ne peut pas organiser l’élection présidentielle en moins de trois mois en sachant qu’il faut un recensement spécial, une gouvernance électorale fiable, des cartes électorales électroniques et des observateurs neutres du type CENI, ONU, Union Européenne.

« La convocation d’une élection présidentielle anticipée, n’est pas la voix la mieux indiquée », a déclaré en substance le porte-parole de ce collectif Dominique Foufoudoux, avant d’ajouter, « Participer à une telle élection,  c’est accompagner le président de la République en lui déroulant le tapis rouge ».

Devant  ce constat, ledit collectif a exigé,  la tenue d’un dialogue national inclusif qui  se planchera sur la problématique de la gouvernance électorale et sa refondation totale avec pour but,  l’adoption d’un projet d’accord-cadre,  des mécanismes du cadre institutionnel de suivi, de contrôle et d’évaluation de l’exécution des actes de ce dialogue.

L’adoption de la charte de la  transition devant s’ouvrir dès la fin du dialogue et l’adoption d’un engagement solennel et de bonne conduite, figurent aussi parmi les revendications de ce groupement des partis de l’opposition.

Jean Jacques Koubemba

One thought on “Congo – présidentielle : un collectif des partis de l’opposition refuse de prendre part au scrutin

  1. Ces gens ci me sont ils pas membres du Frocad? Ceci est il un signe de scissor de l’opposition ou quoi? Kinfoussia a deja dit publiquement qu’il quitterait le Congo si le referendum de Sassou avait lieu, qu’en est il a ce jour? Ndzon a la particularité d’avoir TOUJOURS accompagné Sassou aux victores electorales depuis qu’il s’est constitué opposant,et ce par la même strategie refus de participation aux echeances electorales. Il be derogera pas a as ligne cette fois ci sauf qu’il souhaite entertainer avec lui nombreux autres congolais
    Le PEUPLE me saurait etre con tout le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils